luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

100 maires du Comminges/Savès soutiennent le candidat PS Joël Aviragnet, dont 7 en Pays de Luchon

Les derniers sondages envisagent une déroute historique (pire que celle de 1993) pour le PS et les radicaux de gauche. Le département de la Haute-Garonne ne devraient pas échapper à cette possible bérézina.



Mercredi 7 Juin 2017


Mairie de Montauban-de-Luchon (Photo archives © Luchon Mag)
Mairie de Montauban-de-Luchon (Photo archives © Luchon Mag)
Selon un sondage BVA pour la presse régionale, dimanche, pour le 1er tour des élections législatives, le parti du président Emmanuel Macron "La République En Marche" (LREM), serait en tête au niveau national ainsi qu’en Occitanie. (Lire sur Midi Libre)

Avec 30% d’intentions de vote, LREM et Modem obtiendraient la majorité absolue à l’Assemblée nationale. Les Républicains et l’UDI deviendraient la principale force d’opposition, avec 20% des intentions de vote. Troisième force de l’Assemblée, le Front national avec 18%.

La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon est créditée de 12,5% des intentions de vote.
Pour le Parti socialiste (allié au PRG), le sondage annonce une véritable bérézina, avec 8%, soit une petite cinquantaine de députés…

Pire qu’en 1993, quand le PS s’était effondré avec 57 élus…

En Haute-Garonne, neuf des dix députés sont PS. Autant dire que cette possible déroute historique est un véritable cauchemar, au soir du second tour, un seul député socialiste pourrait représenter le département à Paris.

En Comminges-Savès, Joël Aviragnet, candidat PS à la succession de Carole Delga mobilise les élus pour le soutenir.

Ainsi sur sa page Facebook, ce mercredi, il a annoncé que plus de 100 maires du Comminges et du Savès (sur 283) lui apportent son soutien.

Dans l’ancien Pays-de-Luchon, ils sont sept (sur 31) :
 
  • Louis Ferré (Luchon)
  • Jean-Paul Darde ( Benqué-Dessus-Dessous)
  • Jean-Paul Denard (Cazarilh-Laspènes)
  • Charles Hormière ( Mayrègne),
  • Jean Sicart (Montauban-de-Luchon),
  • Jean-François Abadia (Moustajon)
  • Alain Puente (Salles-et-Pratviel).

Interview de Joël Aviragnet sur "Luchon Mag"




1.Posté par Sarraute Cécile le 08/06/2017 14:25
Et il y en 183 qui ne lui apportent pas le soutien...malgré les pressions.

Nouveau commentaire :

Politique | Clin d'oeil | Solidarité | Arrêt sur image | Murmures sur les allées | Gastronomie | Education nationale | Commerce | Annonce | Ephéméride | Animaux | L'Evènement | Coup de pouce