luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Anniversaire de "Luchon d'antan": "La folle du lac d'Oô", une lecture-spectacle par Christian de Miégeville

Samedi après-midi, les flammes de trois bougies vacilleront dans la salle Henri Pac au Casino pour fêter les trois ans du groupe Facebook "Luchon d'antan" créé par Christian de Miégeville qui a concocté une manifestation originale intitulée "La Conférence".



Mercredi 12 Avril 2017
Nadyne Vern-Frouillou


Christian de Miégeville
Christian de Miégeville
Samedi après-midi 15 avril, les flammes de trois bougies vacilleront dans la salle Henri Pac au Casino pour fêter les trois  ans du groupe Facebook "Luchon d'antan" créé le 16 mars 2014 par Christian de Miégeville (lire ici) qui a concocté une manifestation originale intitulée "La Conférence " s'achevant, à partir de 17h30, par une étonnante lecture-spectacle mise en voix et en scène par Christian de  Miégeville qui mettra tout son talent de comédien professionnel au service de "Luchon d'antan".

"La Conférence" est composée de trois brèves causeries (avec vidéos) qui se succèderont à partir de 14h dont "Luchon Mag" a déjà parlé en présentant chaque intervenant et le sujet abordé : Isaure Gratacos, Mathieu Sans et Claude Haffner.

Aujourd'hui, place à la présentation du récital poétique qui présente un double intérêt puisque en proposant cette insolite lecture-spectacle, Christian de Miégeville marche sur les pas de l'inventrice de cette formule qui n'est autre que Mary Marquet, la dernière toute jeune maîtresse d'Edmond Rostand (de vingt trois ans son aîné).

Conjointement à la consécration qu'elle connut en jouant dans "L'Aiglon", la célèbre œuvre du poète, Mary Marquet vécut une première passion de jeunesse, elle avait vingt ans, avec Edmond Rostand qui en avait quarante trois. Seule la mort de l'auteur les séparera en 1918 après trois ans de fougue intense.

"Le spectacle poétique est une nouvelle façon de dire la poésie en racontant une histoire", explique Christian de Miégeville qui poursuit "Samedi, je vais raconter une histoire vraie qui s'est passée dans le luchonnais, 'La folle du lac d'Oô'. C'est un poème épique écrit et publié en 1848 par Emile Négrin, Cannois venu à Luchon d'abord en cure dans les années 1840-1845, il y revint professeur en 1856 (cf biographie en fin d'article).

Comment Emile Négrin a-t-il eu l'idée de ce poème-romancé ou de ce roman poétique ?

"Pendant sa cure, il eut vent de l'histoire d'une jeune-fille luchonnaise tombée amoureuse d'un Anglais qui lui avait promis monts et merveilles. Hélas ! Edward ne donnera pas suite car, il meurt noyé dans le lac d'Oô. La jeune-fille ne supporta pas cette terrible épreuve et devint folle. Peu intéressé par la montagne, Emile Négrin consacrera son séjour à écrire. Dans un texte super vivant, on a sans cesse envie de connaître la suite, Emile Négrin égrène en huit chants une histoire attrayante parce que dialoguée".

Grâce au talent de Christian de Miégeville qui sait faire entendre les vers sans insister sur la versification, l'auditeur est envoûté par ce long "poème à la fois épique, dans le style de Victor Hugo et chantant comme la poésie de Lamartine".

Pour cela l'artiste confirmé qu'est Christian de Miégeville explique avoir fait un très long travail avant de se mettre le texte en bouche, se souvenant de la découverte du précieux livret : "Alors que je bossais dans un cabaret à Paris, j'ai découvert 'La folle du lac d'Oô' sur les quais de la mégisserie, chez un bouquiniste spécialisé dans le régionalisme. Aussitôt acheté, aussitôt dévoré car l'histoire est passionnante. Elle aurait pu être en prose mais elle est en vers, deux mille cinq cents alexandrins aux hémistiches aussi riches que les rimes. L'histoire parle de la vie luchonnaise, de la toponymie, c'est un vrai document historique dont toute l'originalité est dans sa présentation versifiée... et diversifiée".

"Souvent la poésie fait peur car les gens ont conservé l'image de la récitation scolaire et parce que très peu de gens savent lire la poésie en faisant oublier que précisément ce sont des vers tout en valorisant le rythme, la scansion et les rimes".

Nul doute que le talent de Christian de Miégeville contribuera, avec cette lecture-spectacle, à modifier l'opinion des plus récalcitrants !  

Anniversaire de "Luchon d'antan": "La folle du lac d'Oô", une lecture-spectacle par Christian de Miégeville

Bibliographie d'Emile Negrin

Anniversaire de "Luchon d'antan": "La folle du lac d'Oô", une lecture-spectacle par Christian de Miégeville

Bibliographie d'Emile Negrin (suite)


Le Lac d'Oô : peinture de Thomas Allom (1804-1872)
Le Lac d'Oô : peinture de Thomas Allom (1804-1872)

Nadyne Vern-Frouillou
Nadyne Vern-Frouillou


1.Posté par Bibliotek le 12/04/2017 20:30
Pour lire

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5540956s/f10.image

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57065112/f5.image.r=la%20folle%20du%20lac%20d'oo
Page 203

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique