luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Artigue : cours déambulatoire de gascon dans les rues du village

Artigue, plus haut village du Pays de Luchon, est au centre de la chronique occitane du mois de septembre.



Lundi 11 Septembre 2017
Nadyne Vern-Frouillou


(Photo © NVF)
(Photo © NVF)
La chronique occitane mensuelle invite les lecteurs de "Luchon Mag" à faire (presque) l'école buissonnière ! C'est en effet en parcourant les rues d'Artigue que nous découvrons les très rustiques et jolies plaques bilingues indiquant les noms des rues et places.

Nous nous arrêterons cependant plus particulièrement sur deux d'entre elles dont la "traduction" interpelle.

Si la "traduction" semble en effet évidente à un autochtone, elle n'apporte aucune information réelle à un malheureux "Français" monolingue !

Pour ce "cours" en vagabondage, j'ai eu recours à deux amis linguistes gascons, Jacme Taupiac, lexicographe et auteur de divers ouvrages et bien sûr à Claude Haffner / Patsim.  

"davarada d'era couma" : descente de la coume !

Effectivement en français-luchonnais on traduit "couma" par "coume". A Artigue comme à Luchon on prononce "coumo".

En français de l'Académie, on traduira par : Rue de la combe ou bien Rue du vallon. (C.H)

(NDLR : la coma (gascon) équivaut à "comba" en occitan languedocien.)

Et comme on trouve des patronymes "Lacome" en Gascogne, on trouve des "Lacombe" au nord de (la) Garonne.

A noter la précision du terme "davarada" qui indique une rue qui descend vers … (certes, dans l'autre sens elle remonte ! Mais les noms de rues partent toujours du centre du village.)

Ce qui m'amène à parler des rues "drechas" portant une plaque "rue droite" même quand elle est très sinueuses ! Il s'agit en fait de la rue "directe", celle qui conduit le plus aisément du centre vers l'extérieur de la ville.

Dans un autre contexte, la "davalada" est aussi synonyme de "autum" puisque à l'automne le soleil décline.

La langue occitane est toujours très précise. 

 "carrèr deth barrialh"

"Barrailh qu'il faut écrire en graphie normalisée Barralh et que j'écrirai personnellement Barrálh, même si un parisien met naturellement l'accent tonique sur la dernière syllabe.

Ce terme est mort à Luchon car Bernard Sarrieu ne l'a pas relevé. Mais un locuteur comprendra ce terme, car il s'agit d'un substantif verbal, composé du verbe  barrá  = fermer, barrer un passage, boucher, auquel on rajoute le suffixe tonique (et là l'accent est justifié) -álh, (feminin -álho) qui indique un collectif, parfois péjoratif.

Ce mot désigne donc : un ensemble de barrières qui ne sont pas de grande qualité, qui définit un lieu clos (parc à mouton car pour les vaches il faut des barrières de qualité d'où le terme Barguêřes). L'enclos à mouton se dit Bárri, d'où l'action barricá  = établir le bercail à mouton dans un pré à l'aide de claies mobiles.

En vallée d'Oueil, Jean Sens donne ce terme féminin : barrálha = clôture rudimentaire en bois; que héřem ϋá bvarrálha de máta entá bvarrá e't bergê = nous fîmes une clôture en bois de noisetier pour fermer le verger. (C.H)

NDLR : cette rue peut aussi conduire vers un "barri" /  quartier / faubourg .

Il y avait plusieurs "barris" dans un village et chacun portait un nom spécifique selon qu'il était au bord du ruisseau ou selon sa composition architecturale ou professionnelle : barri deth arrieu , dera nesta (faubourg du ruisseau ou de la "neste" ou avec le nom du cours d'eau "barri de Sèia" / barri de Seye ), barri deths pastres/bergers ou barri des "couteliers". Souvent, dans les villages, un seul "barri "perdure dans les mémoires et donc on l'appelle seulement "le barry" sans plus aucune précision (francisé de surcroît) avec "l'y ".

(Photo © NVF)
(Photo © NVF)

(Photo © NVF)
(Photo © NVF)

(Photo © NVF)
(Photo © NVF)

(Photo © NVF)
(Photo © NVF)


Artigue : cours déambulatoire de gascon dans les rues du village

Nadyne Vern-Frouillou
Nadyne Vern-Frouillou

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique