luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Casino : après le vote du conseil municipal et l'avis défavorable de la commissaire-enquêtrice, entretien avec Eric Azémar de l'ALVA



Vendredi 29 Septembre 2017


Dans le projet de la mairie, le Casino quittera son lieu historique pour s'installer aux Thermes Chambert (Photo © Luchon Mag / Paul Tian)
Dans le projet de la mairie, le Casino quittera son lieu historique pour s'installer aux Thermes Chambert (Photo © Luchon Mag / Paul Tian)
L'Association Luchon Vallées Avenir (ALVA) est résolument opposée au projet de transfert du Casino de son site historique aux Thermes Chambert. Après l'avis défavorable de la commissaire-enquêtrice et le vote par la majorité municipal d'un "avis définitif" pour ce transfert (lire ici), "Luchon Mag" a rencontré Eric Azémar, président de l'ALVA. Pour rappel, le PCF Pays de Luchon est également fermement opposé à ce projet de Casino au coeur des Thermes (ici).

Luchon Mag : Vendredi dernier, la majorité du conseil municipal a voté une "délibération définitive" pour le Casino aux Thermes Chambert, se positionnant ainsi contre l'avis défavorable de la commissaire-enquêtrice. Une telle délibération vous étonne ?


Eric Azémar : Une précision d'abord, si vous voulez bien. Que les choses soient bien claires : l'ALVA est bien évidemment d'accord pour que Luchon retrouve un Casino.

Rappelons tout de même que ce Casino a été fermé deux fois par Monsieur le maire lui même.  Toute la population luchonnaise est d'ailleurs bien évidemment d'accord pour que Luchon retrouve un Casino. Ce n'est même pas la peine de poser la question. Tout comme nous sommes tous d'accord pour retrouver un train à Luchon...

La question posée n'est donc pas là, et Monsieur le Maire fait semblant de croire que l'enquête publique a posé la mauvaise question.
L'opposition que nous cristallisons et que nous développons est une opposition au transfert des jeux de hasard dans les Thermes Chambert et rien d'autre. 

Cet espace inutilisé actuellement, et même  abandonné peut-on dire, doit être réservé à une utilisation future pour développer les activités thermales de Luchon, ou le Bien-Être ou la remise en forme... ou même le thermoludisme ou pourquoi pas une maison de santé qui nous fait défaut.

Nous sommes opposés à ce que l'on empêche ainsi, que l'on hypothèque, tout développement futur de notre établissement thermal. Ce qui n'exclut pas bien sur que des extensions supplémentaires soient envisageables par rapport au bâti existant.
C'est la raison et le bon-sens qui génèrent notre opposition.

Je précise d'ailleurs que si La Société Française de Casinos s'installait dans l'ancien casino (ou ailleurs que dans les thermes), nous serions avec elle pour l'aider de notre mieux.

Pour conclure : il faut d'abord rassembler toutes nos forces pour développer et revitaliser nos activités thermales (comme à Balaruc par exemple) avant de penser à ouvrir un Casino et lui garantir ainsi un avenir pérenne. 

Questions complémentaires : que se passera t-il si l'expérience de ce Casino devait se solder par une fermeture supplémentaire ? Que ferait-on de cet investissement perdu de 1 million d 'euros et de ces 1500 m² carrés perdus ?

Je ne m'étonne pas de la rigidité de Monsieur le Maire sur cette question, c'est une attitude à laquelle il nous à habitués depuis 9 ans maintenant. 
Je m'étonne par contre que Monsieur le Maire donne l'impression que c'est le casinotier lui  même qui décide de ce qui est bon ou non pour Luchon ! 

la SFC à une vision entrepreneuriale certes mais tournée uniquement vers le monde du casino. Luchon n'est pas encore Las Vegas ! Redevenons d'abord la Reine des Pyrénées. On sera alors en mesure d'attirer les plus grands casinotiers de France.

Luchon Mag : Le maire de Luchon, dans un entretien qu'il a accordé à "La Dépêche" ce mardi conteste le fait qu'il y ait eu, lors de l'enquête publique, une forte contestation du projet de transfert du Casino vers les Thermes Chambert. Selon lui, "sur les 200 personnes qui ont participé à cette enquête, 72% ont émis un avis favorable à ce transfert. Il parle de minorité opposée au transfert du Casino. Etes-vous d'accord avec cette analyse ?

Eric Azémar : Je n'ai pas eu accés, comme Monsieur le maire au 5 registres en question et je ne peux donc rien dire la-dessus. Mais il me semble une fois de plus qu'on essaie de noyer le poisson. Ce que je sais c'est que notre pétition, constatée par Huissier de justice, a recueilli 750 signatures contre ce projet d'installer un Casino dans nos Thermes.

Luchon Mag : Le maire de Luchon est donc décidé à aller jusqu'au bout de son projet de Casino, fort du soutien de son conseil municipal et du PDG de la SFC. Vous pensez toujours que ce projet n'aboutira pas ?

Eric Azémar : Je ne sais pas s'il aboutira mais il faut encore que le permis de construire soit accepté... que toutes les autorisations soient obtenues par exemple, et non la moindre, l'autorisation d'exploitation des jeux du Ministère de l'Intérieur...
Par contre, nous continuerons démocratiquement notre opposition à ce projet par tous les moyens à notre disposition...
 
Notre pétition avait pour but de sensibiliser les luchonnais à la taille et aux conséquences possibles du projet envisagé, au fait que 1.500 mètres carrés, pris dans l'espace thermal , allaient devenir un casino. Ce qui est énorme quand on a l'ambition, comme nous l'avons à l'ALVA de développer le thermalisme dans son sens global. Tout l'espace disponible doit servir à cela et à rien d'autre.
Rappelons tout de même que nous sommes passés en 9 ans, de 2009 à 2016, de 12.821 curistes à 11.684  soit une perte de plus de 1.000 curistes.

Dans ce contexte comment ne pas s’inquiéter du transfert d'un Casino dans nos Thermes et donc de leur survie ?

Rappelons aussi que plus de 7.000 mètres carrés sont disponibles dans le bâtiment du Casino... A quoi vont-ils servir ?

Propos recueillis par Paul Tian
 



1.Posté par Lauwers Marianne le 29/09/2017 16:37
Peut-être aussi, que l'équipe de médecins thermaux soit plus conséquente et fonctionne au sein d'une maison médicale (à Chambert, justement) où l'esprit d'équipe règnerait, motivée vers un même objectif : sauver les thermes de Luchon !

L'esprit rassembleur n'est vraiment pas à la mode dans la cité thermale....ou alors tellement discret qu'on ne le remarque pas.....

2.Posté par Ferré Marie FERRE le 29/09/2017 17:13
Pour une action des médecins, je partage votre avis, cependant il y a bien longtemps que le divorce est consommé entre les médecins et
la mairie. Et puis, dans une continuité de posture, le maire n'en a rien à faire de l'avis des autres. Je pense que s'il avait un semblant de
respect pour ses administrés, il ne se serait pas entêté dans ce projet, mais voilà, ce que Ferré veut Dieu le veut!!! à moins que d'autres
évènements ne viennent contrarier cet acharnement aveugle qui ressemble plus à une épreuve de force face à l'opposition et aux détracteurs
de cette folie.
Il faudra peut être envisager dans l'avenir des manifestations ou des actions plus criantes pour faire valoir l'avis d'une population qui ne
comprend ni le projet, ni l'acharnement du maire.

3.Posté par Lauwers Marianne le 29/09/2017 20:02
@Marie Ferre : excusez-moi ! Sans être féministe, surtout pas ! Je ne partage pas votre opinion sur la population qui ne comprend pas : bien au contraire, elle comprend très bien, mais est apte à critiquer, surtout sans se mouiller !! Et je rectifie : le vrai dicton c'est : "Ce que femme veut, Dieu le veut !". Alors, Louis ou un autre ne devrait pas nous en imposer !
Moi, je n'ai plus rien à perdre; si ce n'est mon amour pour mes bestioles pures et innocentes des travers humains...

C'est vous qui voyez !

4.Posté par DUTOIT le 29/09/2017 23:42
Mais comment peut on s'entêter a ce point sans s'occuper de l'opinion de la population? Mais bon sang de bon sang, c'est si compliqué d'organiser un referendum qui mettrait fin a toute cette polémique qui mobilise tant d'énergie.....Allons Mr le maire cessez ce combat inutile et fratricide,ayez un peu de bon sens....

5.Posté par Ferré Marie FERRE le 30/09/2017 06:00
Pardonnez moi Marianne, je me dois d'apporter quelques précisions car je pense qu'il y a une méprise sur mes propos. D'abord sur le diction que j'ai simplement détourné pour mettre l'accent sur l'entêtement de "Louis" comme vous dites. Rassurez vous je connais le vrai dicton!!! Il fallait simplement avoir une lecture un peu plus large, voire humoristique de ma phrase.

Ensuite, et à mon sens plus grave, dans votre interprétation toute personnelle de mes écrits car lorsque je dis que les Luchonnais ne comprennent pas le projet, loin de moi l'idée de mettre en doute la capacité de compréhension de mes concitoyens, je ne vois pas comment vous avez pu donner ce sens à mes propos alors que je ne cesse depuis des années de défendre Luchon et les Luchonnais!!!
Je m'explique : Je veux dire par la que les Luchonnais se posent la question de savoir comment un maire a pu nourrir l'idée saugrenue d'installer le casino
au sein des thermes alors que nous possédons un bâtiment prévu à cet effet, et pas n'importe quel bâtiment, puisque nous avons la chance d'avoir
un lieu magnifique, historique qui a été remanié par les anciens exploitants et qui a été pensé pour accueillir des jeux. Donc l'incompréhension se situe au niveau des actions troubles du maire et non de l'aptitude des Luchonnais à comprendre.
Je tenais à apporter cette précision pour éclaircir le sens de mes propos. Luchon et les Luchonnais sont chers à mon cœur tout le monde le sait et je suis surprise que l'on puisse m'opposer de mauvaises intentions à l'égard d'une population pour laquelle je me bats en transcrivant par le biais de Luchon Mag,
les sentiments de toute une population qui se sent abusée par les idées les plus folles auxquelles ce maire nous a habitué depuis bien trop longtemps.
J'avoue que vos propos sont un peu troubles pour moi et que ma propre capacité à comprendre à été mise à l'épreuve dans l'évocation de bestioles pures et innocentes!!!! Mon aptitude s'arrête au bord de cette phrase dont la place m'interroge car pas très appropriée face à mes propos.

6.Posté par Petit le 30/09/2017 07:45
N'y a t il pas une faille juridique dans le fait que le maire puisse décider de l'implantation du casino aux thermes sans avoir l'aval du CA des thermes ?

7.Posté par Lauwers Marianne le 30/09/2017 10:48
Pardonnez moi aussi Marie. Et surtout, ne voyez aucune malice dans mes propos. Je suis probablement moins terre à terre que vous. La dérision des gens du nord saupoudre toujours mes propos et n'est pas toujours de bon aloi dans le sud : j'en suis désolée.
Donc, quand je parle de ce dicton, j'entends par là que même si le petit Louis (prénom oh combien royal dans notre pays) exige que son pouvoir l'emporte sur l'opinion du peuple, nous (les femmes en l'occurrence puisque l'on voit bien dans les commentaires que ce sont elles qui s'expriment sans pseudo et sans peur) avons plus le courage d'affronter le tyran. Alors, mesdames, qu'attendons-nous pour nous réunir et organiser ce referendum même s'il n'est que symbolique : au moins nous ne serions pas restées les bras croisés : agissons ! Et si quelques messieurs veulent se joindre à nous, ils seront les bienvenus...
Voilà ce que je voulais dire : les luchonnais voient clair dans les manœuvres despotiques du petit Louis...mais ne bougent pas ! Nous sommes en République ce qui veut dire que le vrai pouvoir est au peuple...en principe... il est temps de le prouver !
Nous avons vu les migrants réfugiés à Luchon défiler sur les allées, qu'attendent les luchonnais pour faire pareil, dans le calme et la dignité. Prouvons que nous ne sommes pas "des veaux" comme disait De Gaulle !

Pour terminer : je parle de mes bestioles : je commence à être connue dans le coin (notamment au travers des articles que je rédige pour LM). Je suis cette étrange belge, un peu dingue, un peu sauvage, un peu rebelle, qui a choisi de vivre le dernier chapitre de sa vie au plus près de la nature, à Trébons dont je suis tombée amoureuse il y a 20 ans : j'y vis des jours tranquilles auprès de mes 2 ânes (catalans) et mes 3 chats (de gouttière). Nous ne nous disputons jamais, nous sommes toujours d'accord, nous nous choyons les uns les autres dans la paix la plus totale...

Luchon est cher à mon cœur : je m'y sentais si bien... C'est en 1990 que j'y ai mis les pieds pour la première fois et suis tombée sous son charme. Je partage le même crève cœur que les luchonnais à la voir sombrer dans l'agonie, tout ça par la faute d'un seul petit mec qui se prend pour un Roi tout puissant : sa place est dans un asile, pas dans une mairie.

Si après tout ça, on ne vient pas foutre le feu chez moi, je peux m'estimer heureuse !

8.Posté par Luchon31 le 30/09/2017 14:37
Non Marianne on vous félicite pour votre franchise......
Vous avez entièrement raison tout comme marié Chantal......

Votre analyse est réaliste ,on est tombé bien bas avec cette municipalité.....
Bientôt la fin du règne pour loulou,dame rouge ou platine ,dame rigide ,Perceval,le cousin au béret et le grandas qui sert à rien .....

Adishatz la reine déchu.....

9.Posté par Calsou Henri le 30/09/2017 14:54
C'est pourtant simple :
1/ le Thermoludisme manque à Luchon.
Question: que fait on pour le développer. ?
Mettre le casino à Chambert condamne quasiment tout développement dans le domaine ludique
2/ Que faut il en priorité pour attirer une clientèle plus jeune et en toutes saisons : un Casino ou un nouveau "Balnéa "?
3/ Si le Casino historique ne sert plus à rien, M.le Maire est il décidé à envoyer des bulldozers pour le raser avant qu'il ne menace ruine ?
4/Ces projets qui engagent l'avenir sur des décennies doivent obtenir le soutien de tous et M.le Maire ne me semble pas en mesure de fédérer ni d'être doué d'une vision à long terme du développement de sa ville

10.Posté par Ferré Marie FERRE le 01/10/2017 06:27
Il est vrai que le pavillon CHambert est le lieu idéal pour recevoir un projet de thermoludisme susceptible d'insuffler un nouvel élan à notre ville.
Encore faudrait il avoir la volonté de sauver cet outil de travail qui fut en son temps le tremplin du succès pour notre reine des Pyrénées. Hélas, nous
sommes contraints de constater que cette vision du futur ne fait pas parti de la volonté de ce maire à propos duquel nous nous posons beaucoup de
questions tellement ses actions sont aux antipodes d'une logique de renaissance pour notre chère ville.
Comment un prétendu luchonnais peut il à ce point mettre à l'index la richesse que mère nature a déposé à ses pieds. Ces eaux dont les effets ne sont plus
à prouver, le site qui ne demande qu' un simple rajeunissement et le besoin urgent d'une gouvernance nouvelle et digne de ce nom.
Face au désintéressement que nous constatons depuis des années, la déchéance des infrastructures dont se plaignent les curistes, nous pensons
forcément que la survie des thermes ne fait pas parti du projet municipal.
Par contre le maire décide de creuser la dette la ville pour engager un projet totalement inadapté, approximatif et loin d'être un gage de succès pour notre avenir.
Pourquoi miser sur cette folie et négliger les emplois existants qui sont aujourd'hui menacés puisque force est d'accepter que le vieillissement du centre thermal
est pour beaucoup dans l'hémorragie de cette clientèle partie vers d'autres horizons bien plus attrayants, conformes à la demande et
à l'offre sur le plan national.
Nous pouvons dire que la seule empreinte que laissera Louis Ferré sur notre ville marquera les esprits comme celle de l'oubli dans lequel il plonge
Luchon, la tristesse de ces rues inertes dont se plaignent les clients qui d'année en année finissent par dire que rien ne changera avec cette
municipalité, au final ils décident de choisir d'autres stations.
Comment peut on penser qu'un casino change la donne? La seule certitude dans cette affaire est que les emprunts resteront à la charge des Luchonnais,
le casino ne pourra être rentable par manque de clientèle, car comme je l'ai souvent dit ici même, seule la clientèle thermale serait source de clientèle pour
le casino et non le contraire!!! L'exemple du passé est la pour avérer cet argument.
Il faut croire que la logique, les leçons du passé ne sont pas source d'inspiration pour le locataire du palais. Il poursuit des idées totalement désordonnées,
qui nous poussent à affirmer qu'il n'est ni un homme d'affaire, ni un amoureux de Luchon, encore moins un démocrate puisqu'il s'obstine sur un projet que la
population rejette. Ne parlons pas du vote du conseil qui suit aveuglément comme sous emprise, quant à la pseudo opposition au sein su conseil, elle brille par son absence de vision et de contestation. Totalement déplorable cette surdité, cette volonté d'ignorer les voix qui s'élèvent a pied du Vénasque qui ne
reconnait plus cette reine du passé qui se meurt par manque de compétence, de volonté, tout cela pour choyer un égo dont on ne comprend pas le mode
de fonctionnement. Luchon à besoin d'un souffle nouveau, de cerveaux sains, aptes à gérer dans la clarté, la concertation et animés par la seule volonté
de rendre sa couronne à notre reine des Pyrénées.

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Sport | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique