luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Ce samedi soir, le Brandon embrasera le ciel de Luchon

Un brandon désormais inscrit, depuis décembre 2015, au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.



Samedi 25 Juin 2016


(Photo MOC)
(Photo MOC)
Depuis décembre 2015, la tradition du Brandon a été officiellement reconnue patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO (lire ici).

Cette "coutume" est célébrée chaque année en juin dans les Pyrénées pour allumer les feux de la Saint-Jean, (et de Saint-Pierre) à l’occasion des fêtes du feu du solstice d’été (21 juin)..

Ce samedi soir, Luchon va célébrer, comme chaque année, ce brandon  de la Saint-Jean, devant les Thermes Chambert.

C’est Cazarilh-Laspénes qui a débuté le "brandon 2016", la semaine dernière en présence des Fils de Luchon, dans une ambiance festive et conviviale, ce qui n’est pas très étonnant de la part de ce village haut perché qui a su conserver ses belles racines pyrénéennes.

D’autres villages du luchonnais suivront dans les prochains jours, comme Juzet-de-Luchon, Montauban-de-Luchon, Saint-Mamet, Moustajon, Mayrègne, Saint-Aventin, Salles et Pratviel, Oô, ou encore Cier-de-Luchon.
 
  • Le programme de la soirée 
Ce soir, le cortège quittera la place du marché à 21h, avec en tête des cracheurs de feu suivis par la Compagnie des Guides à cheval, la Fanfare luchonnaise…

 Après avoir traversé les allées d’Etigny, ce sera l’arrivée sur le parvis des Thermes où, vers 22h, le brandon sera brûlé ? Puis ce sera au tour des groupes folkloriques d’Espagne, d’Andorre et de Luchon de danser autour du feu.

Un écran géant installé sur le parvis des Thermes permettra aux spectateurs de ne pas perdre une seconde de cette grande fête qui, souhaitons-le ne soit pas perturbé par la pluie…
 

Comment est réalisé le brandon luchonnais ?

Derniers préparatifs ce samedii matin (Photo CS)
Derniers préparatifs ce samedii matin (Photo CS)
Lors de la constitution du dossier pour l’inscription au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, la mairie de Luchon a recueilli de nombreuses attestations d’associations luchonnaises  pour soutenir la candidature de la ville. Dans l’une de ces attestations, un charpentier de la cité thermale explique la préparation du brandon : 

"Depuis 6 ans maintenant, je réalise la confection du brandon. J'ai appris ce savoir-faire auprès d'un ancien collègue, qui m'a expliqué toute la fabrication. 

"Tout d'abord, il faut sélectionner l'arbre pour qu'il atteigne 11 mères de hauteur maximum. On part d'un arbre écorcé et ébranché sur lequel on enlève l'écorce au moyen d'une hache. On commence à l'ouvrir en 4 parties à l'aide de coins en fer. On continue à l'ouvrir d'abord avec des coins en bois (les coins sont en hêtre obtenus à partir de plateau en hêtre et taillés à la scie ruban pour tailler idéalement). 

"On refait toutes les parties jusqu'à avoir 32 parties avec des coins toujours en bois de tailles différentes, les plus gros pour la partie supérieure pour arriver, avec les plus petits, sur la partie inférieure. 

"On procède ensuite au cerclage de la partie supérieure pour qu'il ne s'ouvre pas. Ensuite, au moyen de l'élévateur, on le place dans la buse prévue à cet effet. La veille de la Saint-Jean, on monte l'échafaudage et on procède à l'empaillage au moyen de paille en fibre de bois. 

"Le brandon est ainsi prêt pour être brûlé le jour de la Saint-Jean." 


(Photo CS)
(Photo CS)



1.Posté par Nadyne Vern-Frouillou le 25/06/2016 12:45
Une seule question : je croyais que le brandon était embrasé le 23 au soir , puisque la nuit de la St Jean , la plus courte, est celle du 23 au 24 juin . Etait-ce comme ça " autrefois" ? Et pourquoi a-t-on changé ? Ou était-ce toujours le 24 ?

2.Posté par Paul Tian le 25/06/2016 13:11
@Nadyne
J'imagine que c'est pour que le brandon soit embrasé un week-end censé attirer plus de monde... Comme la Fête de la musique dans certaines vilels qui a lieu, non le 21 juin, mais systématiquement le week-end avant ou après !

3.Posté par Allumette le 25/06/2016 15:03
Le vrai, c'était le 23 à Lès dans le Val d'Aran, dans la plus pure tradition. De l'abattage à son embrasement...
Ici, cela ne sera qu'un feu de paille, pour le plaisir des touristes avec leur APN autour du cou...
Quant au dossier de l'UNESCO, heureusement que nos voisins étaient là...

4.Posté par Etincelle le 25/06/2016 17:20
J'espère que dans le dossier, ils n'ont pas mis qu'à l'origine il fallait un "Maniscopic" pour le dresser; N employés communaux et un échafaudage pour lui donner un air de barbe à papa!
Il n'y a que les Luchonnais pour nous faire un truc pareil!
Un conseil. Ce soir, mettez vous dans le bon sens du vent, et portez un vrai béret de montagnard! MDR ;-)

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Sport | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique