luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Chronique littéraire : "Moi, je conduirai les chevaux" par Anne Lasserre-Vergne

Après D’Ombre et de lumière, un roman couronné par le prix Fiction en mai 2016, au Salon de Saint-Lary, Anne Lasserre-Vergne publie un recueil de nouvelles dont certaines ont pour cadre les Pyrénées.



Samedi 10 Juin 2017
Robert Linas


Chronique littéraire : "Moi, je conduirai les chevaux" par Anne Lasserre-Vergne
C’est vraiment votre tout dernier ouvrage puisque le 8 juin 2017 est la date de sa parution officielle. Mais pourquoi, après un roman,  écrire un recueil de nouvelles ?

Si les romans et les nouvelles appartiennent à la fiction, leur écriture est tout à fait différente. La nouvelle est un récit court, construit en fonction de la chute. La nouvelle permet de saisir des instants de vie, de saisir un personnage à un moment précis de sa vie, un moment qui, par son intensité, a parfois valeur d’éternité.
 
Votre livre est divisé en deux parties.

La première partie intitulée "Dans l’interstice des jours", met en valeur des instants du quotidien, de la vie dans sa plus profonde réalité. Les personnages sont, selon les récits, une fratrie, une enfant étourdie, un vieil homme, une famille réunie pour fêter Noël...

La deuxième partie, "Sous la coupole des mots", est davantage une réflexion sur l’écriture, l’écrivain, les mythes. On y découvre un auteur raté qui abuse des tranquillisants, un écrivain qui ne sait plus quoi faire de ses personnages et décide de les oublier dans un ascenseur, un chanteur populaire, en mal d’inspiration, jugé pour savoir si oui ou non il a commis un crime parfait.
 
Votre livre a pour thème, pour fil conducteur, la fin de quelque chose.

En effet, je me suis intéressée à ce qui finit. Mais les récits ne sont pas forcément tragiques. Cela peut-être la fin d’une vie, certes, mais aussi la fin d’une illusion, la fin d’un mode de vie et donc le début d’une renaissance, la fin de certitudes et d’habitudes, la fin d’un amour, la fin de l’inspiration... La fin est un thème très intéressant car elle met face à soi-même.
 
Où peut-on trouver Moi, je conduirai les chevaux ?

Sur le site des éditions Lucane www.lucane-editions.fr  ; on peut bien entendu e commander en librairie.
 

Chronique littéraire : "Moi, je conduirai les chevaux" par Anne Lasserre-Vergne

Robert Linas

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Octobre 2017 - 17:57 Dessin du jour : "Devoir de mémoire"

Robert Linas

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Sport | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique