luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

"Larboust, vallée gourmande" : en vidéo, épaule d'isard - sauce chasseur

Dans sa chronique "Larboust, vallée gourmande", Christian Rives nous propose la recette de Jérôme Bilot de Jurvielle, avec également son témoignage sur la chasse à l’isard…



Jeudi 12 Octobre 2017
Christian Rives


Epaule d'isard - sauce chasseur, recette réalisée par Jérôme Bilot

Ingrédients (Photo © Christian Rives)
Ingrédients (Photo © Christian Rives)
Dans sa chronique "Larboust, vallée gourmande", Christian Rives nous propose la recette de Jérôme Bilot de Jurvielle, avec également son témoignage sur la chasse à l’isard…


Préparation (Photo © Christian Rives)
Préparation (Photo © Christian Rives)

Présentation du plat (Photo © Christian Rives)
Présentation du plat (Photo © Christian Rives)


Chasse à l'isard, témoignage de Jérôme Bilot

"- Avec Christophe Tiné, mon cousin, nous étions montés au petit "Quaïrat" pour chasser l’isard.
 
On en a aperçu un que l’on a commencé par suivre à la jumelle. L’approche s’est faite en contournant les rochers, en silence, jusqu’à être suffisamment près.

À présent on voyait bien ses cornes élancées, c’était un "soulet".

Il en avait toutes ses carac­té­ristiques, cornes épaisses et crochues, posture, etc...

À trois on décide de tirer. L’isard tombe, et l’on s’approche… 

La bête gisait au sol…En fait nous avions tué une chèvre (*)  !
 
Rentrés au village, nous avons eu l’explication de la part de mon beau-frère Ernest Au­tes­de­bat de Oô.
 
Il nous a expliqué que le phénomène arrivait lorsqu’un chevreau perdait sa mère en bas âge.

La harde d’isards acceptait de garder l’orphelin parmi elle, mais pour autant ne le nou­r­ris­sait pas.

À lui de se débrouiller seul !

Alors il s’alimentait en broutant plus que de nature et fi­nis­sait par être aussi gros qu’un mâ­le, même lorsqu’il s’agissait d’une femelle.
 
C’est sans aucun doute ce qui s’était passé… à notre plus grande surprise !
 
(*) femelle de l’isard

Christian Rives
Christian Rives


1.Posté par Nadyne le 12/10/2017 19:21
J ' adore l ' authenticité des recettes prèsentées par Christian Rives. Moi qui adore les légumes, je trouve qu ' il en reste peu mais avec 2 h de cuisson , ce doit confit et délicieux
Nous en plaine nous n ' avons pas d' isards, je pense qu ' on peut adapter la recette a du chevreuil ....

Nouveau commentaire :

Politique | Clin d'oeil | Solidarité | Arrêt sur image | Murmures sur les allées | Gastronomie | Education nationale | Commerce | Annonce | Ephéméride | Animaux | L'Evènement | Coup de pouce