luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Larboust, vallée gourmande : en vidéo, le miel

De tout temps, le miel a constitué un produit de choix, ses bienfaits étaient connus de tous...



Jeudi 10 Août 2017
Christian Rives


Enfumage des abeilles lors de la récupération du miel (Photo CR)
Enfumage des abeilles lors de la récupération du miel (Photo CR)
Dans tous les villages, quelques apiculteurs possédaient un rucher constitué de deux ou trois ruches uniquement.
On trouvait des ruches à la ferme, dans des endroits relativement iso­­lés pour la tranquillité des abeilles.
Les récoltes peu intenses alors, suffisaient à régaler les fa­mil­les. L’hi­ver venu, le miel était consom­mé pour re­don­­ner des for­ces, par­fois il ac­compagnait des infusions médicinales.
 
Lors d’interventions dans le rucher, il devient impératif de se pro­té­ger des piqûres.
Pour cela l’apiculteur s’équipe du ma­­­­tériel re­quis, de couleur blan­­­­che : com­binaison, voile sur cha­peau, mais éga­le­ment des gants.
Puis il enfume la ruche afin d’en­­­dor­mir les plus rebelles.
 
Les « ouvrières » butinent tout l’été soit sur de multiples fleurs soit sur les aca­­cias spé­ci­fi­que­ment, d’où des goûts bien dif­fé­rents au palais.                            
                                                        
Le travail dans la ruche est des plus organisé, loin de ce que l’on peut imaginer, chaque abeil­le a un rôle bien précis.
Les abeilles pondent en quantité des œufs dans des alvéoles hexago­­nales, fabriquées à cet effet, faites de cire d’abeille.
Les abeilles ont pour tâche d’approvisionner en eau les ruches et viennent s’abreu­ver sur les filets d’eau à pro­ximi­té, tandis que d’autres battent des ailes et ventilent l’intérieur des ru­ches afin de les maintenir à bonne température, surtout l’été par grande chaleur.
Enfin les « butineuses » récoltent nectar et pollen sur les fleurs, et le mélange cons­titue le miel.
De mai à juillet s’effectue l’essaimage : Les colonies se sont développées et l’espace dans la ruche devient restreint. C’est à ce moment-là que les butineuses vont déclencher un élevage de reines.
Sept à huit cellules royales vont être fabriquées par les abeilles, la reine ira y pondre un œuf au fond de celles-ci, avec un apport de gelée royale par les butineuses.
Quinze à seize jours plus tard naîtra la nouvelle reine ; ce qui est incompatible dans l’or­ga­ni­sation de la ruche.
Dès lors, l’ancienne maîtresse des lieux formera un groupe d’abeilles (essaim), qui partira dans la majorité des cas sur une branche d’arbre en attendant que les éclaireuses trouvent au plus vite l’emplacement définitif à leur convenance (parfois derrière un volet ou une chemi­née.)
La jeune reine demeurée dans la ruche détruira les cellules royales restantes, ce qui em­pê­che­ra l’éclosion d’une nouvelle venue.
À son tour, après avoir pris le contrôle de la ruche, elle sortira dans la nature une seule fois, afin de se faire féconder par les mâles de ruches différentes, qui guettent, car elle émet alors des phéromones.
Quelques jours plus tard, elle commencera à pondre.
Puis cinq semaines après - selon la météo - les nouvelles abeilles seront là.
Si ce couvain apparaît compact et bien formé, cette nouvelle reine mènera sa colonie très conve­nablement.
Dès que tout sera en place, celle-ci pourra pondre entre 800 et 1000 œufs par jour, selon la demande de main d’œuvre.
Au maximum de son rendement, une colonie peut compter jusqu’à 80 000 abeilles ré­par­ties aux différentes tâches de la ruche.
   
Une fois la fabrication du miel effectuée (voir vidéo), la cire non utilisée, remontée en sur­face - après avoir pas­sé 4 jours dans le matu­rateur - sera dé­bar­ras­sée, pour ne gar­der que le miel qui sera en­suite ver­­sé dans les pots après avoir re­çu l’a­gré­ment des au­to­ri­tés com­­­pétentes, qui dé­livreront un certificat, accompa­gné d’un label de qualité.



Pot de miel (Photo CR)
Pot de miel (Photo CR)

Christian Rives
Christian Rives

Nouveau commentaire :

Politique | Clin d'oeil | Solidarité | Arrêt sur image | Murmures sur les allées | Gastronomie | Education nationale | Commerce | Annonce | Ephéméride | Animaux | L'Evènement | Coup de pouce