luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le Comminges, nouvelle terre du Front national ?

En Haute-Garonne, terre traditionnelle de la gauche, dimanche soir, à l'issue du premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen est arrivée en tête dans deux circonscriptions, dont celle du Comminges/Savès, détenue actuellement par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.



Mercredi 26 Avril 2017


(Photo © Twitter)
(Photo © Twitter)
Dimanche soir, à l’issue du 1er tour de la présidentielle, la candidate de l’extrême-droite Marine Le Pen est arrivée en tête dans 216 circonscriptions en France sur 577.

En Haute-Garonne, la candidate du Front national se retrouve en tête dans deux circonscriptions, la 7ème et la 8ème, celle du Comminges/Savès détenue actuellement par la socialiste Carole Delga, présidente de la Région Occitanie et qui ne se représente pas.

C’est dans cette 8ème circonscription Commingeoise que Marine Le Pen réalise son meilleur score en Haute-Garonne (23,71%), alors que le candidat Benoît Hamon, fortement soutenu par l’ensemble des socialistes locaux obtient 7,53%.

Pour rappel, avant le 1er tour de la présidentielle, pas moins de trois meetings ont été organisés en deux semaines en présence de Carole Delga à Martres-Tolosane, Saint-Gaudens et Luchon.

Dans cette 8ème circonscription du Comminges/Savès, Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise a obtenu 21,47% devançant de peu le candidat d’En Marche, Emmanuel Macron (21,26%). François Fillon, candidat de la droite et du centre est arrivé en quatrième position avec 14,58%.

Ancré traditionnellement à gauche, le Comminges a donc porté en tête l’extrême-droite, au soir du premier tour de la présidentielle. Avec probablement des conséquences inédites pour les prochaines élections législatives de juin prochain.

Si Joël Aviragnet a été adoubé par les militants socialistes, il n’est pas certain, au vu du petit score du candidat Hamon, qu’il succède aussi facilement que prévu dans le fief de Carole Delga.

Le suppléant actuel de la députée Carole Delga aura en face de lui le candidat Philippe Gimenez de la France Insoumise, un candidat (pas encore désigné) du mouvement En Marche, Marie-Christine Parolin du FN, l’UDI Jean-Louis Rivière pour la droite et le centre, sans oublier la candidate déclarée du PCF Corinne Marquerie si aucun accord n’est trouvé entre le PCF et la France Insoumise.

La division éventuelle de la "gauche de la gauche" est toutefois la grande inconnue du futur scrutin des législatives dans cette 8ème circonscription.

Une division qui pourrait faire la part belle au Front national…

Présidentielle en Comminges : à lire sur "Luchon Mag"

  • Luchon vote... François Fillon (cliquez ici)
  • Pas de vote Le Pen dans 6 communes du Pays de Luchon (cliquez ici)
  • Jean-Luc Mélenchon en tête dans 4 communes du Pays de Luchon (cliquez ici)
  • Marine Le Pen en tête à Moustajon (cliquez ici)
  • En Pays de Luchon, Jean Lassalle ne s'est pas pris une "taule" (cliquez ici)



1.Posté par 31440 HVG le 26/04/2017 07:44
Il n'y a rien d'étonnant. Les déplacements dans notre vallée de Dame Carole n'ont été que mensonges, promesses non tenues ou projets reculés.
Et maintenant, quand elle vient, c'est en catimini pour faire ses petites réunions, sans inviter les associations de défense des vallées. Par mépris et, de peur de se faire huer
Ce n'est pas son Jojo, dont personne n'a encore entendu la voix, qui arrangera les choses...
Seul Philippe Gimenez est venu soutenir les habitants de notre vallée, dans leur revendications.
Nos élus seront-ils le reconnaître?

Nouveau commentaire :

Politique | Clin d'oeil | Solidarité | Arrêt sur image | Murmures sur les allées | Gastronomie | Education nationale | Commerce | Annonce | Ephéméride | Animaux | L'Evènement | Coup de pouce