luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Les Vinitzki, ça vous parle ? Ou ça vous chante ?

Les belles heures de Luchon à l'époque de l'orchestre de la famille Vinitzki. Séquence nostalgie...



Jeudi 5 Janvier 2017
Nadyne Vern-Frouillou


Famille Vinitzki
Famille Vinitzki
Pour débuter la nouvelle année et offrir mes vœux aux lecteurs de "Luchon Mag", j'ai choisi une formule musicale, dont la partie un peu nostalgique rappellera, j'espère, d'excellents souvenirs à ceux et celles qui ont connu l'heureuse époque (années 1960) où pendant plusieurs années l'orchestre des Vinitzki animait Luchon, l'été et Superbagnères, l'hiver.

Il y avait Armand (violon), Maurice (batterie, clarinette, violon), Mafalda (accordéoniste virtuose), Jacques (piano et accordéon-piano) et tous les hommes unissaient leurs belles voix pour chanter. 

J'ai personnellement un attachement particulier à cette troupe :

J'étais pré-adolescente et j'ai reçu une partie de mon éducation musicale classique. Mais les Vinitzki proposaient un programme très varié, incluant aussi des variétés, anciennes et contemporaines (un chanteur-animateur était engagé pour cela) sans oublier l'extraordinaire duo chanteurs-danseurs espagnols des Hermanos Pallas. 

"Luchon Mag" n'est pas "Luchon d'antan", mais j'aimerais retrouver le nom du trompettiste luchonnais qui s'intégrait chaque année à l'orchestre, Vinitzki ou autre.

La seconde raison de mon attachement est très affective :  Jacques Vinitzki, le pianiste et accordéoniste avait une épouse, merveilleuse danseuse, typiquement ukrainienne. Cependant, j'ai appris (récemment) avec stupéfaction que Marina était... Auvergnate et portait un prénom officiel des plus français ! Je n'en ai que plus d'admiration pour sa virtuosité à danser et à chanter dans le plus pur esprit russe.

Jacques et Marina étaient les heureux parents de Vladimir et Vanina (5 ans et 3 ans à l'époque) qui se produisaient rarement mais avec talent.

La bonne bouille de ces deux enfants et leurs prénoms, pour moi insolites, me donnèrent envie d'appeler mes enfants, si un jour j'en avais, Vladimir ou Vanina.

Quand vingt ans plus tard naquit "ma fille Vanina", je partis à la recherche des Vintzki en envoyant un faire-part de naissance dans une enveloppe couvertes d'adresses différentes de tous les Vinitzki trouvés dans le bottin ! 

C'est Jacques qui me répondit, m'apprenant hélas, le récent décès de Marina.

Grâce à Facebook, j'ai noué des relations très amicales avec Vanina et Valia, une plus jeune sœur qui n'a pas connu Luchon mais qui chante aussi dans un groupe musical "Whats'up Trio" et qui peut-être un jour sera invité à Luchon... Pourquoi pas ? 

"What's up trio" est un groupe composé d'un clavier-chanteur, bassiste-contrebassiste et d'une chanteuse. Répertoire jazz, bossa, soul, pop, funk... (cliquez ici)

Vanina fut la "vedette" de différents films, Marina et ses filles illustrèrent les barbapapas ( cf article paru dans "Luchon Mag"  en mai 2015 (lire ici).

Vladimir a choisi une vie de trappeur (mais toujours violoniste) en Alaska depuis 25 ans. Il est l'auteur d'un ouvrage "Existence bio" et gère un blog que chacun peut consulter (ici).

Armand et Maurice ont poursuivi une vie musicale en duo et coulent une artistique retraite au soleil de la Côte d'Azur tandis que Jacques, alerte nonagénaire, il a 92 ans, coule des jours heureux, proche de ses filles, dans la région parisienne, dans une résidence où  il peut s'adonner tout à loisir à sa passion puisqu'il il est le seul résident à savoir jouer sur le superbe piano collectif. 

Et la dynastie artistique Vinitzki se poursuit puisque Youri Fedida, le fils de Valia est un des principaux danseurs  de la comédie musicale Résiste (chansons et musiques de Michel Berger et France Gall).

Je terminerai par une belle histoire, en ce début d'année...

Un été, à l'heure de l'apéritif-concert, dans la (disparue) somptueuse salle des fêtes du Casino,  Jacques Vinitzki, au piano, expliqua au public "Il est ...telle heure et je dois répondre au souhait d'une personne dont le séjour à Luchon est terminé. Comme elle me l'a demandé, au moment même où son train s'ébranle pour quitter la gare , je vais interpréter pour elle "Tristesse", de Chopin.
 
Accompagnée par Jacques Vinitzki au piano je formule donc pour tous les lecteurs de "Luchon Mag" qu'en 2017 chacun trouve :

"des sourires pour chasser la tristesse,
de l' audace pour que les indécis viennent à vous
de la confiance pour faire disparaître les doutes,
des gourmandises pour croquer et déguster la vie,
du réconfort pour adoucir les jours difficiles,
de la générosité pour se nourrir du plaisir de partager,
des arcs en ciel pour colorer les idées noires,
du courage pour continuer à avancer ensemble,
de la tendresse à partager avec les êtres chers
une belle santé pour en profiter..."

Les Vinitzki, ça vous parle ? Ou ça vous chante ?

Youri IV 1er juillet 2015
Youri IV 1er juillet 2015



Nadyne Vern-Frouillou
Nadyne Vern-Frouillou


1.Posté par Hélicon du 31 le 05/01/2017 13:09
...j'aimerais retrouver le nom du trompettiste luchonnais qui s'intégrait chaque année à l'orchestre, Vinitzki ou autre...

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voir avec "Patsim dedj echchiouernadoun espantcharrat" il aura peut-être des pistes ;-)

2.Posté par Gérard Piquemal le 05/01/2017 13:55
Merci Nadyne, que de souvenirs.... :-)

3.Posté par Patsim dedj Echchiouernadoun espantcharra le 05/01/2017 22:16
J'étais bien jeune, quand je revenais de la piscine, en traversant le parc du Casino, je m’arrêtais pour écouter les Vinitzki, au bar du soleil, devant le Pavillon Normand. Le seul trompettiste dont je me souvienne (il y en a eu peut-être un autre) qui jouait avec les Vinitzki était Jean Dinnat alors directeur de la Fanfare Luchonnaise et tapissier sur meuble qui avait une bonne clientèle chez les hôteliers. J'ai bien connu Jean Dinnat car j'ai été son élève en solfège et à la trompette. C'était un excellent musicien. Pupille de la nation, son père étant mort à la guerre de 14, il fut l'élève du célèbre Raymond Sabarich au conservatoire de Toulouse où il obtint un premier accessit en Cornet à Piston à l'âge de 15 ans. Sabarich encouragea Jean Dinnat à se présenter au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris, car il estimait qu'il avait la classe d'un grand musicien. La mère de Jean Dinnat s'y opposa car à 15 ans il occupait déjà le poste de cornet solo à l'orchestre du Capitole, et l'argent qu'il ramenait à la maison était bien utile pour faire bouillir la marmite de cette veuve de guerre. A la libération les musiciens du Capitole furent licenciés pour collaboration avec l'ennemi ... Il s'ensuivit un procès qui dura deux ans, et donna gain de cause aux musiciens, qui eurent le choix entre, être réintégrés dans l'orchestre ou bien toucher une indemnité de départ. Un des avocats qui défendirent les musiciens s'appelait Alfred Coste-Floret qui lui proposa de venir à Luchon prendre le poste de directeur de la Fanfare Luchonnaise qui venait de se libérer. Dans le "métier" du musicien de bals, un trompettiste doit jouer aussi de la contre-basse à Corde pour la musique de charme (tangos, Rumbas, etc.). Jean Dinnat excellait dans cet instrument ainsi qu'à l'accordéon. Il jouait également de ces instruments avec les Vinitzki le soir au dancing du casino, mais là j'étais trop jeune pour aller les écouter.

4.Posté par Robert OUSTALET le 06/01/2017 09:55
Merci Nadyne , merci Patsim pour toutes ces infos .
Cela provoque un brin de nostalgie en me ramenant nombre d'année en arrière , du temps ou "Popeye" m'avait "débauché" pour aller admirer tout ce qu'il y avait de beau à voir et entendre au Casino de LUCHON lors de soirées magnifiques avec de rematrquables musiciens , tels les VINITZKI .
Je ne n'oublierai pas non plus que c'est à cette époque que j'ai eu l'occasion de de mieux connaitre ( plus encore par la suite ) un Monsieur pour qui j'avais la plus grande estime et qui a apporté sa contribution à l'aura de LUCHON : le regretté Lucien BOUBIER ; ce dernier avait également présenté un projet relatif à l'utilisation du vaporarium pour soigner les cordes vocales , mais , rejetté par son prpopre co-listier Mr.RETTIG ;;;;
A noter que les photos de cette salle ( avant "réamenagemen" ) où évoluait les VINITZKI sont excessivement rares ; une salle qui faisait le plein régulièrement ;
c'était une autre époque ....mais cela fait parfois plaisir de pouvoir se pencher sur des souvenirs ...

5.Posté par Hélicon du 31 le 06/01/2017 11:09
Je savais bien que "Patsim dedj Echchiouernadoun espantcharra" pouvait nous éclairer sur le sujet.
J'avais bien le nom de Dinnat dans ma tête de part les conversations que j'avais eu avec mon père, Mais je préférai avoir la confirmation par quelqu'un qui l'avait connu.
Mon père avait d'ailleurs fait l'acquisition d'un de ses cornet à pistons "Selmer".Un bijou!

6.Posté par Nadyne Vern-Frouillou le 06/01/2017 12:00
Voila , c'est ça , Jean DINNAT , à la première réponse de Robert Oustalet , j'allais proposer un souvenir vague en disant " DONAT" , je n'étais pas loin. Physiquement , je revois Jean DINNAT , assez grand, mince , distingué...
Je suis vraiment ravie d'avoir éveillé de bons souvenirs , je craignais en effet que mes souvenirs très personnels n'aient que peu d' échos ... Lucien Boubier aussi, bien sûr , je me souviens , à l'opposé de Jean Dinnat, il était plutôt rondouillard !
Dommage qu'on ne puisse parfois mettre des photos dans cette partie commentaire ( ce n'est pas la 1° fois que je suis " frustrée" ! ..Faut demander à la rédaction , partie technique , si cela serait possible ...
Le chanteur de variétés qui était avec les Vinitzki s'appelait Alain GERARD .
Les Vinitzki ne faisait pas que faire danser les Luchonnais ( comme titre ou sous titre Paul Tia,n , les apéritifs-concerts , chaque soir de " 5 à 7 " faisaient le plein , que ce soit dans la très belle salle dont effectivement j'aimerais revoir des photos ( via Henriette chez Alix ? ) ou à la terrasse du pavillon normand . Les soirées "mondaines" avaient lieu soit dans la belle salle dont je viens de parler et les soirées plus populaires , chaque semaine, au pavillon normand . Je me souviens d'une soirée où il fallait être tous vêtus de bleu et blanc , j'avais poussé le " raffinement" jusqu"à mettre un maillot de bain , 2 pièces, de cette double-couleur ( sous mes vêtements , je n'étais quand même pas arrivé en bikini !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ) . Je pense que c'est la seule soirée à laquelle je suis allée car je n'étais pas seule , ayant retrouvée une amie par hasard . J'ai le souvenir d'une annonce de l'orchestre signalant qu'on venait de retrouver une alliance par terre ... Bien évidemment , le malheureux qui avait" perdu" , laissé tomber , par pure inadvertance ( !!!! ) cet objet qui signifiait qu'il n'était pas libre , ne s'est pas manifesté !!!!!!!
Chaque mercredi matin , les Vinitzki offraient aussi un concert au kiosque de 11h à midi . Bien sûr, ils animaient aussi " Les beaux jeudis" , une après-midi réservée aux enfants où Vanina et Vladimir étaient les vedettes ! Mais les deux enfants se produisaient aussi , un peu , aux apéritifs-concerts et au kiosque.
Comment oublier le célèbre duo musical de Faust , l'air de Marguerite ( alias Maurice) ou du " Canari" . J'en avais offert un "artificiel" , dans une petite cage , à Maurice Vinitzki, le pitre mais talentueux musicien -chanteur de la troupe qui disait que petit;, on le grondait pour ses pitreries et que désormais il était payé pour en faire ! J'étais ado et réservée mais je me souviens qu' il était assailli par toutes les jeunes-filles et ...moins jeunes ! C'était très drôle. Il a " fini" sagement marié à une dentiste !
Luchon mag fait aujourd'hui un peu la pige à Luchon d'antan mais il est bon , de temps à autres , de partager des bons souvenirs ...

7.Posté par Maroussia31 le 06/01/2017 16:50
Moi aussi je n'ai pas oublié les spectacles des Vinitzki,aux Beaux Jeudis et au kiosque, toujours très joyeux et professionnels, je ne me souviens que d'Armand, Maurice , la dame et les 2 enfants. Je trouvais Maurice avec sa mèche à la Johnny très mignon et il faisait toujours des facéties avec sa clarinette Je me souviens notamment de la chanson " dis Papa" car les enfants chantaient aussi..Il y avait également les jolis danseurs espagnols , frère et sœur, vêtus de très beaux costumes...merci Nadyne de rendre hommage ici à ce petit monde des années 60, c'était simple, sain et on s'en contentait et merci pour les compléments des commentaires, maintenant le canari et Marguerite , ça me revient !!!!

8.Posté par Maroussia31 le 06/01/2017 17:03
et en musique : http://www.bide-et-musique.com/song/6658.html

9.Posté par Nadyne Vern-Frouillou le 07/01/2017 21:56
Merci Maroussia 31 , Les deux chanteurs espagnols , les Hermanos Pallas s'appelaient Andres y Remedios ... Ces jours-ci , je ne retrouvais pas son prénom à elle .

10.Posté par Hélicon du 31 le 08/01/2017 11:03
Pour les fans.
D'autres photos sur le site de collection Delcampe

https://www.delcampe.fr/fr/collections/

11.Posté par Jean le 28/04/2017 21:46
Bonjour,

Nous découvrons tout récemment la très remarquable chanson, ôde à la "Syldavie", dite chanson de Niko et Nouchka dans "Tintin et le Lac aux Requins".
Il ne serait pas surprenant qu'elle devienne iconique, en particulier dans les pays tels que la Roumanie, en filigrane derrière la "Syldavie" et "Bordurie".

Je n'arrive pas à déterminer qui de cette famille Vinitzki chante la chanson. La voix est enfantine mais en même temps le roulement des 'r' est très affirmé.

Les filmographies listent "Jacques et Marie Vinitzki" pour les voix de Niko et Nouchka, mais se pourrait-il qu'un autre membre de la famille chante la chanson ? Je vois que Vanina est née en 1960 et le film est de 1972.. Donc 12 ans, ce qui correspondrait assez à la voix..

Et cette photo que vous avez, où ils sont justement dans les même costumes traditionels que ceux de Niko et Nouchka. C'est fascinant. Il devient clair qu'ils n'avaient pas été choisis par hasard dans le casting, pourtant de voix seulement..

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Sport | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique