luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Luchon : toujours rien en vue... pour des soirées dansantes

Nous publions ci-après le billet d'humeur d'une lectrice de "Luchon Mag", qui attend avec grande impatience de vraies soirées dansantes dans notre cité thermale...



Jeudi 23 Février 2017
Geneviève Labro


Luchon : toujours rien en vue... pour des soirées dansantes
C'est avec détermination, que je viens vous soumettre l'idée de réveiller les esprits des responsables afin d'organiser de vrais soirées dansantes à Luchon, sans attendre le hasard en été, de pouvoir danser sur les cailloux...

Merci à tout ceux qui veulent bien prendre l'idée un peu plus au sérieux : une bonne stéréo
vaut mieux qu'un animateur nul sans bon programme... et ne coûterait pas grand chose, mais donnerait un peu plus de punch et complèterai toutes les autres animations déjà existantes.

En espérant que 2017 soit une année de diversités pour tout le monde.
 

Geneviève Labro
Geneviève Labro


1.Posté par Ferre Marie Chantal le 23/02/2017 15:08
Pour avoir été au cœur de l'animation durant plusieurs années, j'adhère tout à fait à votre billet. Lorsque les animations ont commencé à diminuer de façon significative, les curistes avouaient qu'ils choisiraient une autre station thermale plus vivante si les choses ne changeaient pas.
Et pourtant, plus le temps passait, plus les animations se raréfiaient, les rue étaient de plus en plus tristes. On ne peut nier que cette donnée à concouru à éloigner des curistes de notre ville.
J'entends d'ici quelques esprits ronchons successible d'avancer qu'il y a plus grave. Oui, je vous le concède,, mais l'attractivité d'une ville thermale est faite de plusieurs ingrédients, un peu comme la cuisine. Les animations font parti des attentes de nos clients.
Cependant les dirigeants de cette ville semblent avoir d'autres priorités. Un maire épris de cyclisme par exemple qui trouve les fonds considérables nécessaires pour s'offrir une étape du tour de France. Je n'ai rien contre je suis moi même amatrice de ce magnifique sport. Cependant en répartissant ce même budget sur des animations tout au long de la saison, Nos rues seraient moins désertes et les curistes plus heureux. Au lieu de cela, monsieur le maire se fait plaisir le jour de sa grand messe à lui!!!!!!!
Je suis convaincue qu'il faut à tout prix mettre en place une nouvelle politique pour redonner des couleurs à notre ville. Remettre de l'enchantement dans nos rues, redonner aux curistes l'envie de sortir, de flâner dans la ville.
Cette dame à raison, les piètres soirées auxquelles on a pu assister ressemblent plutôt à du "faire pour dire que l'on fait", et non pour offrir un bon moment réussi à ceux qui ont choisi Luchon.
Manque de volonté et d'imagination!!!! Les rencontres lyriques, par exemple, bravo, s'est un excellent moment, cependant cela ne touche pas le plus grand nombre et ressemble plutôt la manifestation du syndrome d'élitisme de cette municipalité décousu, plus aferree à réaliser des fantasme qu'à donner satisfaction à notre clientèle.
Repenser les animations doit faire parti des projets d'avenir.

2.Posté par Gilou31 le 23/02/2017 22:04
Il faut arrêter d'être un simple consommateur passif mais plutôt essayer de s'investir un peu dans les associations ou autre. Dans les petites villes les activités ne sont pas forcement municipales mais souvent associatives et citoyennes, alors prendre son courage a deux mains et y aller...

3.Posté par Ferré Marie Chantal le 24/02/2017 05:15
Voilà une formule un peu étriquée qui ne tient pas vraiment compte de la réalité d'un pôle animations.
Oui bien sur que les associations ont leur pierre à apporter à l'édifice, et je crois que les assos luchonnaises
ne sont pas en reste dans le domaine, je pense plus particulièrement à Luchon Passion qui est très active et prolife dans notre cité.
Il ne faut pas oublier qu'une ville thermale et touristique se doit de rester attractive et doit s'investir dans des projets susceptibles de retenir
et d'attirer la clientèle. Cela ne se fait pas sans moyens et je ne pense pas qu'une simple assos soit en position financière pour
organiser des animations d’envergure.
Nous devons avoir un regard à la hauteur de ce que nous voulons pour Luchon et se garder d’événements à la petite semaine!!!

4.Posté par Robert OUSTALET le 24/02/2017 10:10
Pour "complément d'information" je vous renvoi à un article de curistes mécontents paru , sur luchonmag en juillet 2016 ....
Comme Marie-Chantal , je ne peux que confirmer les pertes importantes en fréquentation liées au manque d'animation , notamment en direction de ceux qui font vivre notre ville : les curistes

5.Posté par Bunny le 24/02/2017 17:56
Effectivement , le manque d'animation nous a certainement fait perdre de nombreux curistes ; il est assez difficile à des personnes venant soigner des rhumatismes , et qui pour la plupart ont déjà un certain age , de se "rabattre" sur des activités sportives type VTT ... De même , quelques petites notes de musique permettent , en plus du plaisir que l'on a de les écouter , d'éviter de considérer la ville comme TROP calme ....si ce n'est plus ....
Personnellement , et contrairement à Mme FERRE , je ne me permettrai pas de dire que les Rencontres Lyriques sont un "syndrome d'élitisme" : c'est de la belle musique , agréable à écouter , par TOUS , et il faut louer et féliciter ceux qui ont eu la volonté de relancer cette manifestation dont certains font également profiter Luchon et ses alentours de leurs talents dans des domaines assez peu .... "élitistes" ...

6.Posté par japy le 24/02/2017 22:04
Actuellement le tour de France ne représente plus rien en ce qui concerne les animations.Une fois l'étape finie tout est démonté et basta..Fini le podium Europe n1 avec ses vedettes ainsi que le bal musette qui suivait Sans compter les animations de la caravane publicitaire sur les allées,aux quinconces ainsi qu'a la place du marché..J'ai connu tout ça entre 1960-1980.

7.Posté par Ferré Marie Chantal le 25/02/2017 06:37
Lorsque je parle d'élitisme, cela n'est pas un gros mot dans mon esprit, bien au contraire. Ce que je déplore, est que l'on fasse un point d'orgue
d'un domaine dont l'attrait ne concerne qu'une petite parti de notre clientèle. Je suis convaincue qu'une telle manifestation ne doit pas disparaitre, il faut
simplement ne pas omettre de se diversifier pour s'adresser au plus grand nombre. Les jeunes et les moins jeunes.
Le tour de France dont l’engouement populaire n'est plus à prouver reste un fête magnifique, mais très éphémère et très coûteuse.
Le budget consacré à cette journée permettrait l'organisation de beaucoup d'autres manifestations tout au long de la saison dans le but satisfaire
ceux qui font vivre notre station.

Nouveau commentaire :

Coup de coeur | Tribune libre | Coup de gueule | Opinion | Billet d'humeur