luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Migrants : de quelles aides bénéficient-ils ?

Depuis l'arrivée des 52 migrants à Luchon, on entend tout et n'importe quoi sur les aides dont ils pourraient bénéficier de l'Etat !



Vendredi 6 Novembre 2015


Photo Mairie de Luchon / page Facebook)
Photo Mairie de Luchon / page Facebook)
Depuis la nuit de mardi à mercredi, 52 migrants sont hébergés à Luchon, au centre de vacances EDF, dans la Parc des Quinconces. Des migrants qui se trouvaient dans la "jungle" de Calais et qui, volontairement, ont décidé de ne pas se rendre au Royaume-Uni et d’être pris en charge par l’Etat.

Depuis mercredi, les migrants arpentent les allées d’Etigny, sous un beau soleil, mais sous le regard "inquiet" de nombreux luchonnais.

Les commentaires vont bon train et les "rumeurs" s’amplifient au fil des discussions tout comme sur les réseaux sociaux.

Pour certains, les migrants bénéficieraient de meilleurs traitements que les personnes âgées ou les sans domicile fixe… Et d’asséner des chiffres les uns plus énormes que les autres !

Mais la réalité est bien différente pour ces migrants qui fuient les guerres.

Le faux du vrai !
 
  • Les migrants touchent le RSA
 
Donc les migrants arrivés cette semaine à Luchon toucheraient le RSA, soit 524€ pour un célibataire..
 
FAUX
 
Le RSA est accessible aux Français et aux étrangers en possession d'un titre de séjour et d'une attestation de la préfecture indiquant que la personne est autorisée à travailler depuis 5 ans (site service-public.fr).

Ce qui n’est pas le cas des migrants.
 
  • Les migrants bénéficient de l’allocation logement
 
FAUX
 
Les migrants arrivés sur le territoire français n'ont pas accès à des allocations logement. Si le statut de réfugié finit par leur être accordé, ils peuvent alors y avoir accès (lien service-public.fr)...

 
  • Les migrants touchent 1.000 € d’aides spécifiques
 
Vous avez certainement vu ce message : "340 euros mensuels d'allocation temporaire d'attente + 718 euros d'allocation mensuelle de subsistance". (voir photo) Des chiffres qui émaneraient du ministère de l’Intérieur.
 
FAUX
 
Les migrants touchent 91 euros par mois d'Allocation mensuelle de subsistance (AMS), s'ils sont hébergés en Centre d'accueil de demandeurs d'asile (CADA). 

Mais pour pouvoir bénéficier de ces allocations, les migrants doivent obligatoirement faire une demande de droit d'asile. En attendant la décision administrative sur leur sort, ils disposent d'une autorisation provisoire de séjour mais demeurent en situation irrégulière sur le territoire. 

Le demandeur d’asile qui ne bénéficie pas d’un hébergement d’urgence peut toucher une "allocation temporaire d’attente" (ATA) qui s’élève à 11,45 euros par jour, soit 343,50 euros pour un mois de 30 jours.
 
  • Les migrants bénéficient des soins gratuits
 
VRAI
 
Tout demandeur d'asile en cours de procédure a accés au régime général d'assurance maladie ou "couverture de base", qui est considéré comme un droit fondamental. Ils sont dispensés de la condition de résidence en France depuis plus de 3 mois pour en bénéficier.

Les demandeurs d'asile qui souhaitent bénéficier de la couverture complémentaire (CMU-C) peuvent en faire la demande en même temps qu'ils constituent leur dossier de demande d'affiliation à la CMU de base, ce qui leur assure une prise en charge complète des frais de santé. 
 
RAPPEL :
 
  • Un "migrant" devient "demandeur d’asile" dès lors qu’il a formulé une demande d’asile. Le demandeur d’asile devient "réfugié" s’il obtient une réponse favorable de l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides).
  • Si le demandeur d'asile refuse la place d'hébergement proposée, il ne peut prétendre à aucune aide financière de la part de l'État français.

(Sources : Rue89, Le Figaro, Metro News, Le Monde, L'Obs)

C'est faux !!!
C'est faux !!!



1.Posté par tontontine le 06/11/2015 14:11
Il est parfois bon de rétablir certaines vérités...

2.Posté par Paul Tian le 06/11/2015 14:12
OUI ! On ne peut pas laisser dire n'importe quoi !!!

3.Posté par Géraldine La rebelle le 06/11/2015 15:43
Que ces gens là touchent de l'argent ou pas, ce n'est pas la question....Bien que avoir les soins gratuits, le logement, la nourriture ..etc, je trouve que c'est déjà beaucoup. Il y a des personnes en France qui travaillent et qui n'ont pas de quoi se payer une mutuelle, ou de quoi manger à la fin du mois. Nous avons des retraités et des étudiants qui font les poubelles pour manger.....Alors, oui, ça me met en colère de voir des hommes en pleine forme fuir leur pays en guerre, en abandonnant leur famille, au lieu de se battre. N'oubliez pas qu'après la guerre d'Algérie, les français ne voulaient pas des pieds noir en France, alors qu'ils étaient français, et les harkis qui c'étaient battus pour notre drapeau on les a parquer comme du bétail; Je suis sûre qu'à Luchon, comme dans d'autres communes il y a une liste d'attente de personnes qui attendent des logements depuis des mois sans aucune réponse.

4.Posté par Luchon 31 le 06/11/2015 17:23
Entièrement d'accord avec Géraldine la rebelle.....

Adishatz Luchon

5.Posté par olivier D. le 06/11/2015 19:19
Oui d'accord avec Paul Tian, il faut dire la vérité, le communiqué du PCF comminges l'explique bien aussi.
Fuir son pays n'est pas un choix que l'on fait avec joie. Leur périple a du être long et semé d'embuches.
Géraldine,vous n'avez pas le droit de les traîter de lâche parce qu'ils ont le désir de vivre libre.
Le comparatif avec la guerre d'algérie est trop simple et trop facile.
Leurs sales guerres ne sont pas identiques à celle que vous évoquez.
Dans leur pays, ( Soudan, Erythrée, Afghanistan ou Irak ) ce sont des conflits plus compliqués et tragiques. IL n'y a malheureusement pas que 2 camps, les bons et les méchants, l'armée et les rebelles , il y a des clans, des ethnies, des tribus, des milices et autres.
Faire confiance à qui ?
Comment les juger ?
Nous ne connaissons point leurs parcours , les souffrances physique ou psychiques qu'ils ont subis.....

OUi , en France , il y a des gens qui attendent des longements sociaux ou une aide de l'Etat et des collectivtés.
Ensemble , attaquons aux communes souvent dirigés par la droite qui n'appliquent pas la loi S.R.U ( construction d'un pourcentage de logements sociaux ).
Ensemble , faisons appliquer cet hiver la loi pour réquistionner les logements vacants,
Ensemble , attaquons à ceux qui veulent détricoter le code du travail,
Ensemble , donnons les moyens à l'Etat de s'attaquer à la fraude fiscale ( 60 à 80 milliards d'euros par an et 1 milliard en Haute GAronne ).
Ensemble , exigeons une vraie réforme fiscale plus juste et plus progressive en faisant contribuer le citoyen en fonction de ses revenus.
Ensemble, exigeons de l'Etat d'arrêter ces exonérations de cotisation sociales aux grandes boîtes et de s'attaquer aussi à la fraude aux cotisations sociales ( 10 milliards / an ) , ainsi les soins gratuits , les couvertures mutuelles pourront aussi bénéficier aux plus fragiles.
La france compte entre 5 à 9 millions de pauvres selon le calcul ( qui arrange les possédants ) alors que les 500 français les plus riches possédent 460 milliards d'euro malgré la crise depuis 2008.
Le probléme n'est pas les quelques migrants ou étrangers sur notre sol , mais la redistribution des richesses créées par TOUS.
C'est le coût du capital qu'il faut abattre !

6.Posté par Fanny le 06/11/2015 19:40
Merci pour cet article nécessaire face à toutes ces intoxs qui circulent sur la "fachosphère". lagauchematuer, jeunenation,fdesouche, valeurs actuelles,le figaro(si si)...etc manipulent l'opinion publique à de seules fins électorales. Malheureusement les gens qui les diffusent ne prennent pas le temps de vérifier les infos, sûrement aussi parce qu'elles viennent conforter leurs petites idées xénophobes, et soi-disant patriotes. Merci aussi au PCF d'en avoir remis une couche. Non les migrants ne prennent pas notre boulot: les responsables sont les patrons du CAC 40 qui préfèrent payer des milliards de dividendes aux actionnaires, au lieu de créer des emplois, tout ça en s'essuyant les pieds sur le Code du Travail! Non ce ne sont pas les migrants qui volent vos aides sociales et vos logement! Et oui il y a de l'argent pour tous, migrants et pauvres de France: fouillez dans les poches des députés, des sénateurs, demandez leur de renoncer à leurs avantages en nature, à leurs retraites astronomiques, leurs chauffeurs, les logements HLM qu'il squattent, eux et certains hauts fonctionnaires! Vous les croyez intouchables, derrière les grilles de leurs palais, et tous leurs gardes du corps,alors vous vous en prenez aux migrants. En attendant les vrais responsables sont toujours bien au chaud dans leurs fauteuils, ne vous trompez pas de cible et laissez ces pauvres migrants tranquilles!
Et puis vous remarquerez que la plupart des commentaires nauséabonds (surtout sur "luchon on y est si bien")viennent de gens qui ne sont pas du coin: ce sont des militants FN appelés à la rescousse par les 2 pauvres racistes luchonnais. C'est une stratégie bien connue du FN, et après on like les commentaires des autres... Donc pas d'angoisse... Luchon vaut mieux que ça!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Agenda | Actu | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub