luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Randonnée dans les Pyrénées : le Cagire par la cabane de Larreix

Troisième idée de randonnée de notre ami Jean-Paul Chambrillon. Pour ce week-end il a choisi "un classique"... que certains d'entre vous ne connaissent peut-être pas...



Vendredi 14 Juillet 2017
Jean-Paul Chambrillon


Maladeta et Aneto (Photo © Jean-Paul Chambrillon)
Maladeta et Aneto (Photo © Jean-Paul Chambrillon)
Le Cagire ou Cadiro en Gascon est un grand classique pour les randonneurs commingeois. Et même un pèlerinage car certains y montent tous les ans. Plusieurs itinéraires sont possibles avec plus ou moins de dénivelé et plus ou moins de difficulté.

Celui qui est décrit ci-dessous part du col de Menté à 1349m pour arriver au sommet à 1912m, soit environ 600m de dénivelé.

Pas de difficulté particulière. Chaussures de randonnée et bâtons recommandés.

Accès routier : Saint Béat direction l’Espagne et ensuite à gauche direction Boutx et la station du Mourtis par la D 44. Grand parking au col. Carte IGN 1947 ouest Aspet.

Prendre la route forestière du Soulan qui part nord est et qui descend (et qui donc remontera au retour !).

Environ 20mn après le départ, à 1290m, un gros cairn indique un sentier qui part à gauche dans la forêt, en fait c’est un raccourci qui vous fait économiser 500m.

Vous allez retrouver la piste forestière et vous découvrez alors les crêtes entre la Pique Poque et le Cagire.

Après quelques lacets sur un chemin empierré, vous arriverez aux  abanes de Larreix, 1470m (55mn). Point d’eau potable. Passer entre les deux cabanes et monter d’abord plein nord puis nord ouest dans le bois du mail où la pente s’accentue fortement.

A la sortie du bois, vous apercevez le col du Pas de l’Ane où il faut aller. Vous passez au pied des rochers de Garbes avant d’atteindre le col à 1708m.

Gravir en partant à droite, nord-est, balisage rouge jaune du tour du Cagire, l’arête qui mène en une vingtaine de minutes au sommet de Pique Poque et son antenne (1898m).

Descendre par la crête direction nord-est vers un col sans nom à 1847m. On arrive au croisement du sentier qui vient de Juzet d’Izaut. De là, encore un petit effort pour gravir les derniers mètres.

Attention aux enfants car passage à côté d’un gouffre signalé, d’une trentaine de mètres de profondeur que Norbert Casteret a exploré.

2h30 : vous êtes au sommet à 1912m.
Panorama fantastique à 360° sur le pic du Gar, le Mont Aspet, le pic du Midi de Bigorre, le pic du Montaigu, le Mont Valier, etc.

Avant le casse-croûte, n’oubliez pas de descendre à la croix (40m). Le retour s’effectue par le même itinéraire en 2h environ.

Rencontre au sommet (Photo © JPC)
Rencontre au sommet (Photo © JPC)

(Photo © JPC)
(Photo © JPC)


Vue sur les sommets (Photo © JPC)
Vue sur les sommets (Photo © JPC)

Jean-Paul Chambrillon
Jean-Paul Chambrillon

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Sport | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique