luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Réunion publique de Louis Ferré : "la vie municipale continue..."

Samedi matin, 1er juillet, le maire de Luchon a tenu une réunion publique, non pas, comme prévu initialement, au Théâtre du Casino (inauguré le soir même), mais salle Henry Pac. L'occasion pour le premier magistrat de dresser le bilan de son action municipale et des perspectives d'avenir pour les prochains mois.



Lundi 3 Juillet 2017


Réunion publique de Louis Ferré : "la vie municipale continue..."
Les périodes électorales passées, les discussions allaient bon train dans le hall du "Casino" non pas sur leurs résultats, mais plus sur la météo. Après la canicule, le froid humide qui envahissait la vallée de Luchon allait-il marquer l’ambiance de cette réunion animée par le maire Louis Ferré ?

Une video reprenant le reportage de TF1 sur le brandon (cliquez ici) fit office de préambule et permit de chauffer l’assistance du moins pour les yeux.

Fidèle à son habitude, dans un registre magistral, entre bilan et prospective, monsieur le Maire se lança donc dans un véritable tracé des belles vues de sa ville qui jalonnèrent l’année écoulée.

Les auditeurs de ce samedi matin, plongés dans un noir absolu pour mieux visualiser les supports projetés, auront pu se nourrir du flot des informations de la vie de la cité.

Que les absents ne s’en prennent qu’à eux-mêmes, considérant qu’il serait présomptueux de retranscrire la totalité des deux heures d’exposé, nous n’en reprendrons que quelques passages.

"La vie municipale continue"... dira le premier magistrat en conclusion de ce nouvel évènement au sein du conseil municipal.

La dernière démission enregistrée de madame le docteur Françoise Thuron pour "raison professionnelle" fera l’objet d’une réaffectation de ses missions (santé et thermalisme) à Jean-Louis Redonnet (lire ici).

"Je ne fais pas là, de politique"... La baisse de 60 % des dotations de l’Etat s’est concrétisée par une perte de 800.000 € pour notre ville. Si l’on se réfère à la stratégie de l’actuel Président de la République qui veut faire 10 milliards d’économie supplémentaire, il en conclut qu’à la fin de son mandat, Luchon ne percevra plus rien "on aura une situation préoccupante" tout en précisant que son analyse n’a rien de politique !

En bon comptable de nos deniers, Louis Ferré précisera que pour palier à ces désengagements successifs, il a entrepris des baisses sur les charges générales à hauteur de 11%, mais aussi sur les charges de personnels.

Malheureusement, les décisions prisent par l’Etat notamment pour les catégories C, n’ont pas permis d’enregistrer quelques économies.

Toutefois, les Luchonnais pourront être rassurés car "la rigoureuse" chambre régionale des comptes a noté "le retour à la bonne gestion des budgets municipaux".

"Une augmentation des impôts à prévoir"… murmure dans la salle!

En effet, cette bonne gestion ne suffira pas à endiguer les conséquences de l’application de la loi NOTRe (fusion des intercommunalités), le maire de Luchon ne remet pas en question cette loi sur le fond, mais plus sur la forme. Il lui reprochera sa mise en place dans l’urgence, sans recul, à mi-mandat, alors que des stratégies économiques étaient déjà posées.

"Ça a été catastrophique" s’exprimera-t-il. Louis Ferré ne fera aucun commentaire sur la dénomination de cette nouvelle communauté, ni sur le positionnement du siège sur Gourdan-Polignan, cependant il lâchera au public attentif :
"Il n’est pas normal que les luchonnais soient contraints à la gestion de la station de ski du Mourtis"...

Nous retiendrons malheureusement qu’un des risques premiers avec le transfert de la fiscalité sera "une augmentation des impôts prévisible et une baisse pour l’année suivante" autant dire que la salle bien sage jusque là, se manifesta par un murmure bien audible.

"Maitrise des dépenses et maintien de l’activité économique"… En conclusion sur ce chapitre budgétaire, il nous sera demandé de retenir que le Conseil départemental demeure le grand financeur de toutes nos opérations et que les travaux prévus ne nécessiteront qu’un montant d’emprunt de 400.000 €.

L’activité économique se maintient mais… "attention si on supprime les départements". Nous partagerons cette inquiétude, car l’incertitude prédomine sur les intentions de notre nouvelle gouvernance nationale à ce sujet.

"Retour sur le passé"… Louis Ferré marquera sa satisfaction sur l’augmentation de l’effectif des élèves que ce soit en maternelle comme en primaire. Il en est de même pour les rythmes scolaires qui reçoivent l’agrément des parents et même des remarques très favorables de la Cour des Comptes.

A la rédaction du journal, nous en concluons que l’école va bien à Luchon, et pourtant il nous semble qu’une d’entre elle fermera ses portes à la rentrée prochaine… (lire ici)

S’en suivra un long descriptif de toutes les actions menées par la mairie en insistant que, nombre d’entre elles le sont, par les employés municipaux.

Dans cette liste… du passé... Le théâtre de verdure qu’il qualifiera comme "une verrue dans le parc",  la création de logements pour les saisonniers (11 logements à loyer modéré boulevard Carnot), l’espace culturel Nelson Mandela par la réfection de l’ancienne école. Cette réalisation permet l’existence d’"une chaine relationnelle inter-générationnelle",  la rénovation du plafond du théâtre dont l’inauguration a eu lieu samedi soir.

"Bilan touristique"... baisse de 2,1% comme dans les stations pyrénéennes 2016/2017. "Seules les stations de Gourette et Val Louron ont connu une petite progression, mais Peyragude a chuté de 10%."
Notre massif pyrénéen "a subi le manque de neige …je ne suis pas climatologue mais je pense que les cycles feront que nous retrouverons de la neige... Nous irons chercher la clientèle au niveau international".

"Et demain… le Casino… Superbagnère…" Le bâtiment du Casino s’orientera "vers le tourisme d’affaire". La ville se mettra sous vidéo protection pour un montant de 166 600 € dont 40% de subventions video protection (lire ici). Cette annonce fera l’objet, malgré les explications du Maire du deuxième murmure de la salle.

Puis vint le futur Casino prévu dans la "partie des Thermes qui ne sont plus utilisés depuis 50 ans".

Cette affirmation fera l’objet du troisième murmure de la salle.

Ce projet faisant l’objet d’un regard critique d’une certaine partie de la population, reconnaissons que le public présent fut plutôt silencieux.

Cela n’empêcha pas Louis Ferré d’apporter des démentis à toutes les rumeurs des allées.
"L'enquête publique du 4 au 11 juillet pour l’ouverture des jeux n’est pas un référendum pour ou contre le casino aux thermes… l’ouverture sera effective en juin 2018…"

Il insistera que cet apport pour la ville est un enjeux touristique avec la création de 17 emplois dont la majorité sera attribué aux locaux.
C’est une "excellente chose pour l’avenir de Luchon" conclura-t-il !

L’avenir de l’Office de tourisme de l’intercommunalité "qui n’est donc plus celui de Luchon entre parenthèse" fera l’objet de la pensée du jour : "il ne faudra pas éteindre le phare sinon les bateaux ne rentreront pas au port".

Luchon, ville d’eau salée ? diront certains ?

L’avenir de Superbagnères fera l’objet d’un long développement.

"Luchon devra se developper avec une offre de la remise en forme complémentaire à celle du ski pour la période de printemps… les résultats du chiffre d’affaire sont supérieurs à l’année dernière et ce grâce au Céciré Express qui a métamorphosé l’utilisation de la station".
Il n’y aura pas de grands projets en attendant l’éventuelle reprise par le conseil départemental en fonction des résultats des études qui sont en cours.

La question du modèle économique pour gérer ces stations est posé mais un plan d’action de 20 millions est déjà acté par le département. Enfin Luchon disposerait d’un potentiel VTT qui le positionnerait comme un des meilleurs sites au monde de cette spécialité.
"C’est un autre enjeu qui permettrait d’inscrire Luchon en station 4 saisons".

Le dernier gros chapitre présenté concernait les Thermes. Ils ont connu une progression de 1,36% alors que des stations thermales baissent encore. Au même titre qu’au niveau national, on enregistre une diminution sur le traitement des voies respiratoires avec en parallèle une augmentation en rhumatologie. Les travaux effectués ont concerné les économies d’énergie et des améliorations de l’existant.

Grace à l’action du Docteur Thuron nous avons pu aider l’installation du Docteur Lareng (médecin généraliste et homéopathe) avec une mise à dispo d’une cabine d’accueil.

"Nous avons la volonté d’aboutir sur une structure commune entre les thermes et la remise en forme".

Par rapport à Balnéa "on est décroché complètement, à Luchon on a le potentiel de faire mieux".
"L’espace de massage est cocooning mais le passage d’un lieu à l’autre n’est pas très glamour".

Monsieur le Maire ne veut pas faire une copie de Balnéa mais il voudrait que l’on offre un produit avec sa propre identité.

"Donc nous avons lancé un appel d’offre pour une étude dans ce sens puis viendra le temps pour une étude en vue de sa réalisation".

Voirie, trottoir...

Les difficultés d’assurer une réfection du pool routier (voirie et trottoir) du fait des transferts de compétences sera évoqué comme bien d’autres sujets (Fête des fleurs avec sa gratuité sur les allées, l’engagement du retour du train, et tout le programme de l’animation dont on retiendra "qu’elle ne peut faire l’objet d’un organisateur unique")...
 

Le jeu des questions

Mais l’heure avait tourné et les spectateurs semblaient désireux de passer à autre chose..

"Le jeu des questions" tant redoutées par la plupart des élus. Les questions de cette édition ne pouvaient que rassurer s’il en était besoin l’élu/artiste, premier édile de Luchon.

La présence de rats ?… "une campagne de dératisation non effectuée cette année car l’entreprise ne remplissait pas toutes les conditions imposées par les normes ".

Le plateau de Superbagnère peu accueillant surtout pour les sanitaires et le manque de restauration ?… "Théoriquement il devrait il y avoir un nouveau restaurant à la chapelle".

Que deviendra l’ancien Casino?… "Il fonctionne ! la salle de bal, la salle de restauration, le théâtre et bientôt le tourisme d’affaires..."

Des bornes wifi à Luchon ?... "Il y en a, à l’Office du Tourisme et à la Maison des Curistes "

Quel avenir pour le Ramel a part tomber en ruine ? … "c’est le symétrique de l’hôtel Aneto, ce sont des bâtiments échappant à la collectivité avec des problèmes de propriété et un imbroglio juridique..."

Une Patinoire qui se complèterait avec les piscines ?… "ce n’est pas la priorité, il faut mettre l’accent sur la remise en forme".

Ouverture de la piscine pendant la période des cures souvent fermée ?... "Je ne peux que vous dire que normalement elle est ouverte le matin jusqu'à 11h, je vous renvoi vers le directeur".

Et l’entretien des trottoirs ? … "J’en profite pour évoquer l’allée des Bains... c’est l’effet du pool non financé… il y a des choses à faire, il faut coupler les routes avec les trottoirs".

Ne faut il pas effectuer la réfection du télésiège des Crabioules ? … "Je ne suis pas certain que notre réflexion soit la même aujourd'hui avec la création du T6, il faudra revoir l’arrivée du télécabine..."

ET POUR FINIR

Une question sans réponse : Pourquoi la lionne à l’entrée de Luchon ? … Le secours du futur nouvel adjoint Jean-Louis Redonnet apportera un point d’histoire mais pas une vrai réponse : "elle a été déplacée de 10 mètres, elle devait surveiller le pont à bascule de l’époque", le maire rajoutant, "ce qui me gène c’est que se carrefour fait fuir les gens de Luchon mais je puis vous assurer qu’elle ne sera pas remplacée par un ours !"

Il était presque 13h quand le verre de l’amitié fut offert aux studieux luchonnais...

 

Philippe Maurin pour "Luchon Mag"



1.Posté par 31210GP le 03/07/2017 12:44
"Il n’est pas normal que les luchonnais soient contraints à la gestion de la station de ski du Mourtis"...

Pas plus normal, que l'ex territoire du Haut-Comminges apporte son bas de laine, pour combler les incompétences financières des Luchonnais...(Ou plutôt, d'1 "Luchonnais"...
Si vous trouvez quelque chose de rassurant dans son discours pour l'avenir de Luchon! Merci de vous exprimer!

2.Posté par De profundis le 03/07/2017 14:24
A la belle époque, dans le parc du Casino il y avait un superbe Théatre de Guignol.
Aujourd'hui on doit se contenter d'une réunion publique...
Un seul acteur.
Tour a tour Guignol Gnafron ou Cadet. Des airs d'Émilie...
Un peu Canezou,
Souvent en Juge Chibroc
Dans son naturel,Cassandre le bobo etc Je vous laisse compléter la liste...
Bref, il faut se pincer un peu. Mais après coup, on arrive à en rire :-)

A quand la prochaine représentation? (gratuite) ;-)

3.Posté par NadyneVF le 03/07/2017 17:07
Avant de lite la signature, j' ai reconnu le beau style de Philippe Maurin ( un revenant ? )avec juste le petit brin d' humour nécessaire , ce qui manqua totalement, pas la moindre once, dans le théàtral discours du president de la République à Versailles

4.Posté par pauvre luchon le 03/07/2017 17:24
Louis Férré sachez qu en 2000 il y avait des soins thermaux dans l aile Chambert ce qui ne fait que 17ans et non 50ans comme vous le dite

5.Posté par Métamorphose le 03/07/2017 18:38
"Le nouveau télésiège a métamorphosé Superbagnères"et bien moi je crois que non,à moins que l'on ai communiqué au maire de faux chiffres,si quelqu'un peut nous les donner? C'est pourtant un bel appareil,confortable,mais avec peu de skieurs même pendant les vacances.

6.Posté par MB le 03/07/2017 19:28
Le plateau de Superbagnéres peu accueillanr (sanitaires , restauration)
Réponse : "il ,devrait y avoir un nouveau restaurant à a chapelle". C'est à dire :vous n'avez qu'à aller aux wc du restaurant !

7.Posté par Ferré Marie Chantal le 04/07/2017 07:54
Monsieur "tout va bien", Monsieur "subventions" a parlé!!!
Je vois qu'il est toujours branché vidéo surveillance, es ce bien sage même s'il y a subvention, car une partie restera à la charge de la ville, à la votre!!! Mais
surtout es ce bien utile??
Voilà l'exemple d'une bonne maîtrise des dépenses!!! Il a toujours un problème avec les vrais urgences dont souffre Luchon.
Ajoutons à cela l'emprunt pour son caprice du Casino dans les thermes, je crains que sa vision de la maîtrise des dépenses nous laisse un goût amère.
Pendant que les thermes prennent l'eau au propre comme au figuré. Voilà des choix plus que discutables et un manque manifeste d'une vision objective des priorités.
Cette gestion nous mène droit dans le mur, et bien sur à une incontournable augmentation des impôts. Vive les gauchos!! et ne vous inquiétez pas
"tout va bien"!!!

8.Posté par Lauwers Marianne le 04/07/2017 09:44
Pour rappel; la chapelle se trouve sur le territoire de la commune de Saint-Aventin....

9.Posté par MB le 04/07/2017 11:03
..."les cycles (climatiques) feront que nous retrouverons de la neige.."
belle phrase optimiste qui rappelle F.Hollande , lequel a spéculé pendant 5 ans sur "les cycles"qui devaient inverser la courbe du chômage...
La neige naturelle a souvent besoin de l'aide des canons . A propos , les mauvaises langues disent que des canons mobiles ont disparu ??

10.Posté par Laboule le 04/07/2017 12:17
...A propos , les mauvaises langues disent que des canons mobiles ont disparu ?? ...

Encore une remarque que l'on va qualifier de "Farfelue & infondée" ;-)

11.Posté par Luchon31 le 04/07/2017 12:44
La prochaine représentation gratuite aura lieu le 14 juillet au monument au mort ....

On est vraiment tombé bien bas à bagneres de Luchon avec cette municipalité...
Adishatz Luchon

12.Posté par Lauwers Marianne le 04/07/2017 20:22
Autant pour moi : j'ai appris aujourd'hui, que la chapelle de Superbagnères a été vendue à la ville de Luchon... C'est vrai ? Si c'est vrai, on n'est pas sorti de l'auberge !!...

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique