luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Soupçons de fraude électorale : recours de Michel Montsarrat (LREM) contre le député PS Joël Aviragnet

Michel Montsarrat vient de confirmer par téléphone à la rédaction de "Luchon Mag" qu'un recours serait déposé par ses avocats, mardi 27 juin 2017, contre l'élection le 18 juin dernier de Joël Aviragnet (PS).



Lundi 26 Juin 2017
Paul Tian


(Photo © Paul Tian)
(Photo © Paul Tian)
Michel Montsarrat vient de confirmer à la rédaction de "Luchon Mag" qu'un recours serait déposé par ses avocats, mardi 27 juin 2017, contre l'élection le 18 juin dernier de Joël Aviragnet (PS).

Ce dernier, ancien député suppléant de Carole Delga, actuelle présidente de la Région Occitanie, avait remporté la législative dans la 8ème circonscription de la Haute-Garonne avec une avance de 91 voix (lire ic i).

Soupçons de fraude électorale

Le recours qui sera déposé au Conseil Constitutionnel vise des procurations jugées douteuses par le candidat "En Marche", mais aussi des signatures non conformes.

"Je me devais de vérifier l'exactitude de ce second tour des législatives  par rapport aux électeurs qui avaient voté en masse pour moi le dimanche précédent", nous confie Michel Montsarrat, qui ajoute "il se trouve que nous avons relevé des irrégularités. En concertation avec nos avocats, nous avons décidé de ce recours. Seul le Conseil Constitutionnel jugera..."
Rappel : La requête n’a pas d’effet suspensif. Le député proclamé élu continue d’exercer son mandat tant qu’aucune décision d’annulation n’a été rendue. Depuis 1958, le Conseil Constitutionnel a annulé 63 élections de députés.




 

Paul Tian
Paul Tian


1.Posté par luchon31 le 26/06/2017 10:15
En esperant que le conseil Constitutionnel vous donne raison ......ils ont du faire le tour des maisons de retraite comme d habitude les socialos ....(procurations)

adishatz

2.Posté par NadyneVF le 26/06/2017 10:30
" Amusant " comme les maisons de retraites sont un vivier de procurations pour TOUS les candidats mais " al pus fòrt la pelha" , le premier qui passe remporte les " suffrages" ( et ds l ' expression , le terme suffrage a là toute sa valeur ! )
Je precise à Luchon31 que ( malheureusement ) ce procédé n ' est pas l" apanage des gens de gauche. J' ai connu un bouchrrcbien ancré à droite, qui pour les municipales, passait sa soiree de veille d' élections a offrir des beefsteacks aux hesitants ! ( qui se faisaient un malin plaisir de le raconter 😣)

3.Posté par Luchon31 le 26/06/2017 13:29
Nadine occupe toi de ton Tarn et Garonne ...

Adishatz l étrangère de gauche...

4.Posté par Le voyageur le 26/06/2017 14:07
Mauvaise campagne entre les 2 tours, mauvais perdant

5.Posté par eLecteur le 26/06/2017 15:21
Vu, tous les bruits qui courent sur le sujet depuis les résultats du scrutin. Il serait bon que cette élection soit invalidée.
Il faut rejouer le match.
Il est clair qu'une remonté aussi spectaculaire d'un candidat repêché pose question...
Si l'élection n'est pas rejouée, il restera toujours ce sentiment de suspicion envers le candidat élu. Et ça, ce n'est pas bon :-(

6.Posté par Alexandre Piquard le 26/06/2017 16:51
@Le voyageur
Pourquoi faudrait-il être mauvais perdant quand on conteste une élection avec un résultat aussi étroit ? Posez-vous aussi la question de savoir comment un candidat peut remonter en une semaine un handicap de 10.000 voix ? Et aussi rappelez-vous que le candidat Aviragnet a été repêché au soir du 1er tour n'ayant pas obtenu les 12,5% qui lui permettaient d'être au second tour...

7.Posté par TIBERI@paris5 le 26/06/2017 19:18
pour les voix il fallait me demander,
t'en veut combien.
bien sur je ne suis plus de droite.ils m’ont virer
nous on ne touche jamais a ça.
cela me rappel quand après 1981 des gens disait ce n'est pas possible il faut revoter,
la France va se réveiller.,ça doit être une erreur.

8.Posté par Ferré Marie Chantal le 27/06/2017 07:26
Voilà des suspicions qui ajoutent à la défiance des citoyens à l'égard du monde politique. Cela s'ajoute aux affaires qui ont raison
de la confiance en nos représentants. Est-il possible de connaître les éléments qui alimentent cette remise en question des urnes
en dehors de la remontée fulgurante du candidat élu ?
Une plainte a-t-elle été déposée, car il ne suffit pas de dire, il faut apporter des éléments.
Je ne soutiens ni l'un ni l'autre, loin s'en faut, simplement je suis interrogative et demande des réponses concrètes sur un sujet
qui me paraît grave.
Mauvais perdant, mauvais gagnant, je dis que dans ce cas tout le monde y perd!!!!!

9.Posté par Paul Tian le 27/06/2017 07:58
@Marie Chantal Ferré
Des procurations douteuses, des signatures non conformes...
Après les avocats du candidat déposent le recours ce mardi au Conseil Constitutionnel, il est normal que les "irrégularités supposées" ne soient pas communiquées avant aux médias...

Nouveau commentaire :

Politique | Clin d'oeil | Solidarité | Arrêt sur image | Murmures sur les allées | Gastronomie | Education nationale | Commerce | Annonce | Ephéméride | Animaux | L'Evènement | Coup de pouce