luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Superbagnères : ordures ménagères, "une situation lamentable"

A la lecture du dernier numéro du magazine de la Communauté de Communes du Pays-de-Luchon, ce résident de Superbagnères pousse un "coup de gueule" concernant le ramassage des ordures ménagères sur le plateau. Nous le publions ci-après.



Jeudi 29 Décembre 2016
Michel Burgorgue


(Photo DR)
(Photo DR)
Ayant reçu le n° 32, Hiver 2017, du Journal du Pays de Luchon, édité par la Communauté de Communes, j'avoue être stupéfait par la teneur de l'éditorial de son Président, Jean-Louis Redonnet.

En effet, dans ce "Numéro spécial bilan", le Président n'hésite pas à "voir la vie en rose", du moins son action depuis plusieurs années... et pratiquement à s'adresser un satisfecit !

Pour ma part je ne réside que quelques mois dans le Comminges et ne peux porter de jugement sur l'ensemble des actions de la CCPL. En revanche, en ce qui concerne l'organisation mise en place à Superbagnères,  pour l'enlèvement des ordures ménagères, je peux porter un jugement négatif.
 
En effet, durant les 4 mois d'hiver, environ 17 semaines durant lesquelles la station est ouverte, TROIS rotations par semaine sont prévues pour vider les containers. Et malheureusement lors des 6 semaines de congés scolaires, qui voient l'affluence et la présence de vacanciers augmenter significativement, le nombre de rotations reste figé à TROIS.

Vous devinez le résultat : les containers sont pleins à ras bords, les sacs poubelles débordent de partout.

Situation lamentable en soi ;  et en plus,  nous sommes sur le plus beau site des Pyrénées qui offre un panorama éblouissant, avec le Massif du Luchonnais, comportant, 13, 14, voire 16 (selon les auteurs) sommets de plus de 3 000 m. 
 
Si  l'on ajoute en plus l'évolution vertigineuse  de la fiscalité directe (Taxe d'habitation, taxe foncière), l'auto satisfaction de ce Président est incompréhensible.
 
Michel Burgorgue

(Photo DR)
(Photo DR)

Michel Burgorgue


1.Posté par Ripeur le 29/12/2016 12:07
Même situation, voire pire dans l'ex CCCSaint-Béat
Depuis des lustres il y avait 2 rotations par semaine dans les villages ce qui était convenable tout le long de l'année.
Depuis 2 mois la situation a commencée à se dégrader par des passages aléatoires, pour se terminer par 1 SEUL PASSAGE PAR SEMAINE hors période de vacances.
Résultat. Quand il n'y a qu'un passage, les ordures ménagères du WE ne sont ramassées que le mercredi suivant! Les poches des résidences secondaires posées à même le sol, sont éventrées par les chiens errants, chats et même les rats refont apparition. Les containers débordes. Ceux qui habitent à proximité doivent subir des odeurs nauséabondes de pourriture
Ces conditions vont d'ailleurs faire l'objet d'une PLAINTE aux SERVICES SANITAIRES DU DEPARTEMENT pour qu'ils viennent constater la situation.
Il ne faut pas oublier aussi les conditions de travail des éboueurs. Ils ont de ce fait, le double de poids à manipuler pour chaque tournée.
Les containers sont surchargés, ce qui occasionne des détériorations au niveau des roulettes et en rends la manipulation difficile voire parfois impossible.
J'espère qu'ils vont saisir leur CHSCT pour dénoncer cette dérive! Leur responsable ne doit pas savoir ce que c'est le mal de dos!
Voilà le bel avenir de notre future EXTRA COMMUNAUTE DE COMMUNES !
Le pire c'est, que la taxe ne va pas diminuer pour autant!
Continuez à soutenir ceux qui veulent représenter vos communes....
Le pire reste à venir... :-(

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2017 - 17:09 Ah, les poubelles de Luchon !

Coup de coeur | Tribune libre | Coup de gueule | Opinion | Billet d'humeur