luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

TRIBUNE LIBRE. Publicités lumineuses : "Halte au gaspillage !"

"Alors que le vague de froid s'abat sur notre pays, alors que des citoyens ont du mal à payer leur facture d'électricité ou de gaz, alors des S.D.F n'ont rien pour se chauffer, la commune de Bagnères-de-Luchon comme tant d'autres gaspillent de l'énergie pour faire fonctionner des écrans L.E.D." Nous publions ci-après, une tribune libre du Collectif Commingeois pour une décroissance volontaire et partage des richesses.



Dimanche 8 Janvier 2017
Collectif Commingeois pour une décroissance volontaire


(Photo illustration : archives © Luchon Mag)
(Photo illustration : archives © Luchon Mag)
Le Collectif Commingeois pour une décroissance volontaire et partage des richesses vous invite à interpeller la ministre de l'écologie en relayant la pétition de l'association Agir pour l'Environnement.

En 2017 , l'indécence doit être bannie de notre société soit disante humaine, civilisée et progressiste !!
 

Publicités lumineuses : à quand le retour de la chasse au gaspi ?


Avec la vague de froid qui recouvre la France et une bonne partie de l’Europe, la menace de pénurie électrique va immanquablement conduire les responsables politiques à inciter les citoyens à réduire leur consommation énergétique. Légitimes, ces appels au civisme ne peuvent faire oublier le gaspillage énergétique de vastes pans de notre économie.
 

La pub, une solution trois en un !


La multiplication des dispositifs publicitaires rétro-éclairés, enseignes lumineuses et panneaux vidéos engendrent une pollution visuelle, une pollution mentale et une pollution énergétique !

Chaque panneau est un contre-signal implicite laissant supposer que la sobriété énergétique est une nécessité… pour les autres ! La ministre de l’Écologie doit contraindre le secteur publicitaire à renoncer aux dispositifs publicitaires énergivores. Dans l’attente d’une interdiction totale, la ministre de l’Écologie peut et doit obliger les publicitaires à éteindre les panneaux publicitaires durant les pics de consommation électrique.

 
Pour signer la pétition,  cliquez ici
 
Chaque panneau lumineux a une consommation électrique équivalente à une famille de 4 personnes, soit près de 4 500 kWh par an. Pire, chaque kilowattheure supplémentaire consommé en période de pic de consommation engendre un rejet de CO2 de plus d’un demi-kilo de dioxyde de carbone, l’équivalent d’une distance de 5 kilomètres effectuée par une petite voiture !

Le système électrique français, reposant tout à la fois sur une part prédominante de nucléaire et sur l’omniprésence du chauffage électrique, a pour effet de solidariser la courbe de température avec celle de la consommation. Or, le nucléaire, en plus d’être dangereux et coûteux, est une technologie lourde et peu flexible. Le nucléaire est inapte à répondre à cette demande électrique de pointe. De fait, chaque hiver, la France est obligée d'importer massivement de l'électricité et de recourir à des centrales alimentées par du charbon ou du fioul dont l’impact climatique est majeur.

Aucun secteur ne peut s’exonérer de sa responsabilité environnementale.


Collectif Commingeois pour une décroissance volontaire et partage des richesses

Tribune libre

"Une tribune libre désigne un article d'opinion publié dans une rubrique ouverte au public. Ce mode de publication permet à une personne qui n’appartient pas à l’équipe de rédaction d’exprimer publiquement ses idées. Il s’agit d’un article d’opinion, de commentaire ou de réactions qui permet, dans la mesure du respect des autres et du bon sens, d’aborder des thèmes très divers."  

Collectif Commingeois pour une décroissance volontaire
Collectif Commingeois pour une décroissance volontaire


1.Posté par Nadyne le 08/01/2017 09:30
Et encore heureux que le sapin de Noel du square Lauret n ' a pas ete allume pour les fetes ! Lol

2.Posté par Led le 08/01/2017 10:22
Il y a urgence!

Il est temps de faire des panneaux lumineux "Halte au gaspillage !" pour faire de la pub à ce collectif ;-)

3.Posté par Gilou31 le 09/01/2017 21:24
Petittes économies, il serai interessant de connaître la consommation d'énergie des equipements nécessaires à la fabrication de la neige de culture, là je pense qu'on serait loin de 4500kwh. On pourrait alors calculer le kwh par skieur !
J'aime la montagne quand elle est enneigée mais quand il y en a pas je m'adapte, je ressors mes chaussures de rando !!

4.Posté par Led le 10/01/2017 10:38
@Gilou 31
Vous trouverez quelques éléments de réponse à vos interrogations ici:

http://www.actu-environnement.com/ae/news/impact-environnemental-neige-artificielle-12000.php4

Nouveau commentaire :

Coup de coeur | Tribune libre | Coup de gueule | Opinion | Billet d'humeur