luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Quel bilan pour Superbagnères ?

La station a fermé son domaine skiable, dimanche après-midi, une semaine avant la date prévue par la régie, en raison de conditions météorologiques particulièrement clémentes. Le temps du bilan de la saison est donc arrivé.



Mardi 11 Avril 2017
Paul Tian


Dernier jour d'ouverture de la saison à Superbagnères (Photo © Tian)
Dernier jour d'ouverture de la saison à Superbagnères (Photo © Tian)
La saison 2016/2017 de la station de Luchon-Superbagnères s’est achevée dimanche après-midi (ici), une semaine avant la date qui avait été programmée par la direction et ce en raison de conditions météorologiques particulièrement douces.

Une saison marquée par un manque de neige en début d’ouverture et notamment pendant la période des vacances de fin d’année.

Louis Ferré, maire de Luchon et président du SIGAS a dévoilé dans un entretien accordé à nos confrères de "La Dépêche ", le bilan de cette dernière saison.

Avec 174.000 journées ski, le chiffre d’affaires de la régie est de 3,8 millions d’euros. A comparer à la saison précédente (particulièrement mauvais), le bilan est en légère augmentation : 500.000 euros de chiffre d’affaires en plus et 9.000 journées ski supplémentaires.

Par contre, en comparant le bilan de la saison qui vient de s’achever à celui de 2014/2015, on comprend que la station de Luchon-Superbagnères est bien en difficulté de fréquentation et de rentabilité, alors qu’il y a deux saisons, le domaine skiable n’avait pas encore bénéficié de l’investissement du Céciré Express de près de 10 millions d’euros.

Lors de la saison 2014/2016, le bilan était de 215.000 journées ski avec un chiffre d’affaires de 4,2 millions d’euros.

Dans son entretien à "La Dépêche" de ce mardi, Louis Ferré indique que la station va engager une réflexion pour "réduire les charges" et "revoir la politique d’ouverture" de la station. Un domaine skiable qui pourrait ainsi ne pas ouvrir toute la semaine en début de saison afin "de ne pas proposer une offre à laquelle le public ne répond pas".

On peut également rappeler qu'en novembre 2015, avant la mise en service du nouveau débrayable 6 places "Céciré Express", le directeur de la station Patrice Gaut avait déclaré à "La Dépêche", avec une belle note d'optimisme, que la fréquentation devait progresser "normalement" de 15 à 20% avec ce nouvel investissement...

Ce qui n'a donc pas été le cas au vu des chiffres de fréquentation et de chiffres d'affaires des deux dernières saisons d'hiver.

 

Superbagnères : bilan des dernières saisons

Saison 2012/2013
 
213.000 journées ski
 
4,5 millions de chiffre d’affaires
 
Saison 2013/2014 :
 
4,5 millions d’euros de chiffre d’affaires
 
212.000 journées ski
 
Saison 2014/2015 :
 
4,2 millions d’euros de chiffre d’affaires
 
215.000 journées ski
 
Saison 2015/2016 :
 
3,3 millions de chiffre d’affaires
 
165.000 journées ski
 
Saison 2016/2017 :
 
3,8 millions de chiffre d’affaires
 
174.000 journées ski

Paul Tian

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Novembre 2017 - 13:49 A bientôt...

Dimanche 5 Novembre 2017 - 12:19 Comment lire les articles parus sur "Luchon Mag" ?

Dimanche 5 Novembre 2017 - 09:25 Pour "Luchon Mag", c'est la pause hivernale

Vendredi 3 Novembre 2017 - 13:24 Escapade à Cirès

Paul Tian


1.Posté par pauvre luchon le 11/04/2017 12:54
Le President moins enthousiaste que le Directeur

2.Posté par e azemar le 11/04/2017 13:31
Des tendances qui ressemblent , malheureusement, aux chiffres de la fréquentation thermale...
Presque parallèles en fait.
Il temps, en effet, de se poser des questions !

3.Posté par Picsou 31 le 11/04/2017 21:08
Il faut revendre le "Céciré Express" à des stations qui ont de la neige...

4.Posté par gilou31 le 11/04/2017 22:16
Des chiffres qu'il faudrait rapprocher des autres stations comparables de la région. Difficile de comparer la fréquentation d'une année sur l'autre, la météo et le niveau d'enneigement pendant les vacances scolaires sont les principaux facteurs à considérer ...

5.Posté par Paul Tian le 11/04/2017 22:28
@gilou31
Pour le moment le bilan des autres stations pyrénéennes n'est pas encore connue

6.Posté par Ferré Marie Chantal le 12/04/2017 05:51
Le maire de Luchon veut, je cite, "engager une réflexion"!!! Dommage que ses fameuses réflexions ne mène qu'à
des impasses. Super, les thermes, même catastrophe, la preuve si besoin était que la gestion Ferré mène la ville
à une situation dont chaque luchonnais souffre et aura à souffir dans l'avenir.
Hélas, avant les municipales, il reste au maire de Luchon le temps d'imposer à la ville les fruits de "réflexions brillantes"
dont nous connaissons par avance le résultat!!!

7.Posté par Picsou 31 le 12/04/2017 20:35
D'annoncer des mauvais chiffres permettra de demander des subventions, d'obtenir des rallonges de paiement,et justifiera d'augmenter vos impôts, braves Luchonnais :-) :-) :-)

8.Posté par Pere Dupanlou le 13/04/2017 14:34
@gilou31
Votre remarque est pertinente.
Elle soulève justement la difficulté à miser sur une activité saisonnière au combien dépendante des aléas climatiques. Le réchauffement planétaire ne permet plus d'envisager l'exploitation d'une station de ski comme superbagnères avec sérénité et pour le long terme. Les eaux thermales par contre c'est toute l'année qu'il pleuve, neige ou vente.

9.Posté par 31210GP le 13/04/2017 23:06
Les Luchonnais, avec votre ski, vous commencez à nous faire ch...
Bienvenue, au réchauffement planétaire :-)

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Sport | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique