luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sur les allées d'Etigny, un certain... laisser-aller

Ces sucettes "publicitaires" donnent quand même une image pas très agréable des allées d'Etigny. Est-ce si difficile que ça de les remettre en état ? Faut croire que oui... hélas !



Mercredi 31 Mai 2017
I.M.



Sur les allées d'Etigny, un certain... laisser-aller

I.M.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 11:27 A Luchon, la nuisance des pigeons !

I.M.


1.Posté par Ariegois@yopmail.com le 31/05/2017 16:45
rassurer vous pas pour les PV, j'en ai pris un hier a 11h45.
le disque en ce moment c'est capital.
le coup de balai il peut attendre.

2.Posté par Ferre Marie Chantal le 31/05/2017 17:35
Les PV qui sont un parfait repoussoir à touristes!!!! Comme s'il y avait trop de monde à Luchon, il faut bien finir de décourager ceux qui sont la. Ça fait parti de ces délicatesses d'une gestion dépourvue de bon sens et d'intelligence économique!!!! Pauvre Luchon Attila n'en a pas fini avec ses incohérences. Il a décidé de laisser une terre brûlée après son départ.

M

3.Posté par De profundis le 31/05/2017 18:04
C'est certainement une initiative "Libre Service". Chacun peut aller y glisser sa pub, sa gouache, la photocopie de sa feuille d'impôts locaux, de son PV etc. Les idées ne manquent pas ;-)

4.Posté par Lauwers Marianne le 31/05/2017 18:14
Le verre : symbole de la "transparence", un mot qui revient souvent dans les sermons politiciens... en voilà en concret...

5.Posté par De profundis le 31/05/2017 18:48
Notre bourgmestre va revenir en "Cannes" et...remettre de l'ordre :-)

6.Posté par Ferré Marie Chantal le 01/06/2017 08:09
Le laisser aller se constate pourtant à chaque pas dans la ville, mais je crois qu'il a d'autres priorités le monarque!!!!
Il y a aussi les démissions en cascades qui sont un désaveux de sa politique!!! Le raz le bol s'exprime et Il a du soucis à se faire car ça sent
le début de la fin pour lui!!! Je pense que nous sommes à l'aube de revirements qui seront autant de blessures
pour son ego. Y résistera-t'il? A mon sens s'est le début d'un feuilleton qu'il pourra présenter l'année prochaine à .... Cannes!!!

7.Posté par Citoyen le 01/06/2017 08:56
J’ai mal à ma ville, je souffre viscéralement de la voir décliner à ce point.
L’espoir semble s’être enfui, la plupart disent que c’est foutu, nous sommes tombés trop bas.
Pour les élus tout va bien, il se satisfont de la moindre initiative municipale en pratiquant une langue de bois obscène en ces temps difficiles.
L’absence de concertation est pathétique vu la situation.
C’est la zizanie, un clientélisme flagrant, un manque de motivation et de coordination.
Il n’y a pas que l’organisation territoriale que l’on peut blâmer, certains commerçants ne s’interrogent pas et pratiquent leur activité comme à l’époque, comme si rien n’avait changé.
Pourtant, la situation est tout autre, tout a évolué, changé, nous vivons dans un nouveau monde globalisé et Luchon se croit à la belle époque, se reposant sur ses lauriers.
Mais nous n’avons plus les moyens d’autrefois et cela se voit dans les rues, les thermes, la station.
Toutefois, je ne baisserais pas les bras, le potentiel reste intact.
Regardez autour de vous, nos montagnes, nos paysages préservés, notre architecture exceptionnelle.
Luchon est une reine déchue, mais une prise de conscience objective et collective accompagnée d’une remise en question de chacun peut lui redonner sa couronne.
La situation parait bloquée mais l’envie et la motivation doivent nous aider en en sortir.
Bon courage à tous.
Un citoyen Luchonnais.

8.Posté par fraisse le 02/06/2017 12:42
Commentaire très réaliste de "Citoyen"

9.Posté par fraisse le 02/06/2017 18:07
Très bonne analyse de "Citoyen"

10.Posté par Père Dupanlou le 12/06/2017 14:29
@Citoyen
Vous avez bien résumé la situation.
Pendant trop longtemps à Luchon, pour beaucoup de notables , il y avait du pétrole et pas besoin d'idées. On a vécu en vase clos où il suffisait d'ouvrir les portes saisonnièrement et attendre le client ( j'exagère à peine). Toutes d'idées nouvelles venant de l’extérieur étaient raillées : on avait pas besoin de ça à Luchon.
L'activité thermale se suffisait à elle même , aucun autre investissement à part pour le ski n'a était fait. Aucune autre activité économique n'a été encouragé.

Lorsque la source s'est tarie, des cris d'alarme ont été étouffés .
Les thermes ont perdu en fréquentation sans qu'aucun investissement ne soit fait pour relancer l'activité. Un comble car ce sont souvent les mêmes personnes qui ne voyaient pas pourquoi il aurait été important de diversifier l'économie locale, qui n'ont pas pris conscience de la gravité de la situation.
Le laisser faire, le manque d'initiative et d'innovation ont laisser péricliter l'activité thermale qui de fait est l'unique poule aux oeufs d'or luchonnaise !

De nos jours, vous trouverez encore des gens bien placés pour dire que les activités thermoludiques n'ont pas de place à Luchon et qu'elles ne sont plus viables ( heureusement qu'à Loudenvielle ils n'avaient pas de pétrole mais des idées : Balnéa s'est agrandi l'été dernier et de nombreux luchonnais font le déplacement !). C'est triste mais chez certains le manque de vision,de bon sens, d'idées et d'ouverture sont devenus culturel : c'est un mal qui ronge la ville...
Changer les mentalités : voilà le plus gros chantier à venir pour relancer notre ville.

Nouveau commentaire :

Coup de coeur | Tribune libre | Coup de gueule | Opinion | Billet d'humeur